Champignons magiques et êtres féeriques

plantesfeeriques4371

En cette période d’automne, alors que les cueillettes dans les bois vont bon train, il nous paraît évident de nous pencher sur les champignons et leurs liens étroits avec les fées et lutins. D’abord, ce lien a été souvent soulevé par les noms que les hommes ont donné aux champignons. En Angleterre, on trouve ainsi la « casquette de l’elfe » ou le « bâton jaune des fées ». Ensuite, les ronds de fées, ronds de sorcière ont été fortement associés à ces champignons poussant ensemble et formant un cercle suspect. L’évidence voulait alors y voir des rassemblements nocturnes de petits danseurs dont les pieds magiques ayant foulé le sol en ce lieu et de cette façon, le matin s’éveillait avec des champignons retraçant ces rondes sabbatiques. Enfin, toute une série de lutins utilisent les champignons comme vêtements, nourriture, abris… Le Sotré par exemple porte un collier de champignons séchés autour du cou. Voilà quelques anecdotes autour des champignons, vous en trouverez bien d’autres dans le livre « Les Plantes des Fées et des autres esprits de la nature » de Véronique Barrau et Richard Ely aux éditions Plume de Carotte.

 

plantesdesfees4368

Tous avec le Capitaine Trèfle !

C’est aujourd’hui que sort cette nouvelle collaboration entre Pierre Dubois et René Hausman. Le Capitaine Trèfle, c’était un livre pour la jeunesse sorti chez Casterman en 1981 et qui nous faisait découvrir les aventures d’un pirate extraordinaire et d’autres créatures comme le lutin Guib, friand de pâtés de Goémon… A l’époque, les illustrations du livre étaient déjà signées René Hausman. Celui-ci a donc repris le texte original pour en faire une bande dessinée aux éditions Le Lombard cette fois.

capitaine-trefle

Présentation éditeur: Ancien corsaire et bretteur de légende, Trèfle coule des jours heureux dans son manoir… Jusqu’au jour où un lutin blessé et traqué par de belliqueux Peaux-Rouges fait irruption sur ses terres. N’écoutant que sa bravoure, Trèfle met les fâcheux en déroute à la pointe de sa rapière. Voici notre héros encombré d’un petit compagnon plaintif qui le supplie de l’aider à retrouver les siens. Leur voyage les emmènera au bout du monde, affronter les périls les plus insensés. Trèfle le savait déjà, il n’est point de repos pour les héros.

L’Aubépine, arbre à fées

plantesdesfees4361

De tous les arbres et arbustes qui couvrent nos régions, l’Aubépine, la Blanche épine, le Bois de Mai est sans nul doute le plus magique ! Dans chacune de ses fleurs dort une fée et sous les racines des plus vieilles aubépines, un passage s’entrouvre vers le Pays, le Royaume de Féerie. Les Anciens craignaient la proximité d’un tel arbuste au soir du 30 avril car des créatures extraordinaires pouvaient en surgir ou bien eux-mêmes étaient happés et s’envolaient pour l’Autre Monde pour n’en revenir que bien des années plus tard même si pour eux, ce voyage ne durait que quelques semaines… L’épine elle-même recèle de nombreux pouvoirs. Vous aimeriez tout connaître des qualités féeriques et magiques de l’Aubépine ? Retrouvez son portrait complet ainsi que des dizaines d’autres plantes liées aux fées, elfes et lutins dans le livre: Les Plantes des Fées et des autres esprits de la nature de Véronique Barrau et Richard Ely aux éditions Plume de Carotte.

En vente dans toutes les librairies, disponible aussi en ligne sur Amazon, Fnac, Decitre, Cultura ainsi que sur le site des éditions www.plumedecarotte.com

Un lecteur particulier pour le livre des Plantes des fées !

Un ami est venu ce matin à la maison. Il était très joyeux. Il venait de se procurer le livre « Les Plantes des fées et des autres esprits de la nature » publié chez Plume de Carotte. Il s’est assis dans le jardin et s’est mis à le lire. Au bout de quelques heures ponctuées de rires, de Oh et de Ah, il a fermé le livre et je me suis permis de le prendre en photo. A son sourire satisfait, j’ai compris que nous avions la bénédiction de Ceux qu’il représente…

plantesfeeriques4371