Le Trou d’Sottai, un fromage au lutin souriant

De temps à autre, un produit prend une dénomination directement issue du légendaire de sa région. Quand cela touche au monde des fées et lutins, cela attise ma curiosité. Voilà que hier soir, je me suis régalé d’un fromage de mon pays affichant sur son étiquette un lutin souriant : le Sottai. Qu’en sait-on du Sottai ? Eh bien, on sait que c’est une créature qui ressemble en tous points au lutin. Il aide aux travaux ménagers, a une attirance certaine pour les chevaux et est réputé vivre au fond d’une caverne ou d’un « trou ». On le trouve en Wallonie, dans les Ardennes, mais aussi dans les Vosges. D’ailleurs, un fromage portait autrefois le nom « Le Sotré », produit à la laiterie Frédéric Lung à Saint-Dié-des-Vosges.
troudsotay81Mais celui qui nous occupe aujourd’hui est produit par une fromagerie belge, dans la région de Herve, bien connue pour ses fromages piquants et son sirop de poires. La société productrice et distributrice de ce Trou d’Sottai nous décrit le fromage comme étant « un fromage à pâte molle et à croûte mixte. Créé dans les années 70 par la fromagerie Vanderheyden, le nom de ce fromage vient d’une vieille légende empruntée au folklore local. La croûte du Trou d’Sottai est duveteuse, le fromage a une légère odeur de sous-bois, une texture tendre et un goût tout doux ! » Et je confirme ! Un délice !

troudsotay83Quant à la légende liée au fromage, c’est la suivante. Des lutins, les Sottais, peupleraient la région de Herve. Ils vivraient au cœur des grottes du Val de la Magne que les gens de là-bas surnomment les Trous de Sottais. On raconte que ces mystérieux lutins seraient les gardiens d’une « gatte d’or », une chèvre tout en or qui apparaît les soirs de Noël devant l’entrée. Celui qui suit la chèvre cette nuit-là sera conduit jusqu’au fabuleux trésor des Sottais. En attendant de dénicher ce trésor, moi, je termine ce délicieux fromage… Bon appétit !

troudsotay78

Richard Ely

Né en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J'ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l'université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen... En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d'encyclopédies, de livres, d'albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

Une lutinerie sur “Le Trou d’Sottai, un fromage au lutin souriant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :