Les Seigneurs de Cornwall T1: Le sang du Loonois – Soleil Celtic

Les Seigneurs de Cornwall T1
Le sang du Loonois
Scénariste : Sylvain Cordurié
Dessinateur : Alessio Lapo
Coloriste : Olivier Héban
Date de sortie : 22/07/2009
Prix : 12.9 €

Présentation de l’éditeur :
En ces temps anciens, les guerres se succédent et ensanglantent la Bretagne. Arthur Pendragon repousse les incursions pictes qui menacent son royaume. Comme si un mal ne suffi sait pas, il doit également faire face aux raids côtiers des Scots. Duncan, le haut roi d’Irlande, voit dans ces invasions l’opportunité de satisfaire un vieux rêve : assujettir le roi Mark et conquérir les Cornouailles. Sans la protection d’Arthur, Mark ne peut s’en remettre qu’à son plus fidèle seigneur, Rivalen de Loonois…
C’est dans cet environnement hostile que naîtra et grandira Tristan, fils de Rivalen de Loonois, marqué à tout jamais par le sort tragique de son père.

Notre avis :
Si l’on se fie au communiqué de presse, Sylvain Cordurié fera paraître également en 2009 une légende revisitée : Tristan et Iseult. Cela nous amène à considérer ce premier tome des Seigneurs de Cornwall comme le préquelle à la rencontre des plus célèbres amoureux de légende, mis à part Roméo et Juliette. Ce premier tome nous fait découvrir le petit Tristan, fils de Rivalen de Loonois, meneur de la résistance face à l’invasion irlandaise des Cornouailles. Un premier tome en guise d’ouverture sur fond de batailles et d’engagements armés, de manipulation magique par une fée plutôt ambitieuse… Après s’être longuement penché sur Arthur et ses chevaliers, la collection Soleil Celtic semble se diriger vers les « cousins » éloignés quoique toujours aussi célèbres. Ce qui nous réjouit bien entendu et fait penser que cette collection a encore de longs et beaux jours devant elle.
Ici aussi, le merveilleux se mêle à l’Histoire ou la légende classique pour servir l’imaginaire d’aujourd’hui. Le scénario choisi est bien celui qui servira au mieux un récit rythmé et à forte connotation fantasy. Le dessin d’Alessio lapo est agréable sans pour autant nous submerger. Chapeau quand même pour avoir répondu à tout ce qui lui a été demandé : batailles, fées dénudées, dragons, scènes de tendresse et monstres sanguinaires. Bref, un sacré exercice pour un premier tome ! Viennent compléter le tableau, les couleurs maîtrisées de Héban et la couverture, imposante, de Joel Mouclier.
En conclusion, une nouvelle histoire commence au sein de la collection Soleil Celtic et elle a tout pour nous plaire.

Enregistrer

Richard Ely

Né en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J'ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l'université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen... En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d'encyclopédies, de livres, d'albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :