Pays Basque féerique : La fontaine aux Laminak

Cette fois, nous quittons les rivages basques pour nous enfoncer profondément dans le Pays. La Soule est probablement la partie la plus riche en histoires de Laminak. Nous longeons la forêt mythique des Arbailles et les vallées profondes entrecoupées de ces monts et de ces pics qui chacun est marqué d’un être extraordinaire. De loin, j’aperçois le Pic d’Anie, le domaine du Jaunagorri, le Seigneur Rouge. Celui-ci possédait un jardin particulier où poussaient des fruits d’immortalité qu’il gardait jalousement. Toute tentative d’ascension se soldait par des pluies torrentielles et de monstrueux orages provoqués par le Jaunagorri.

Au bout de quelques heures passées le long des petites routes sinueuses bordées de vaches et de pottoks, poneys basques paissant ici en toute liberté, nous découvrons le petit village de Camou, but de notre escapade du jour.

 

fonatinelaminak86

Nous nous arrêtons à côté de sa belle petite église. le village est désert. Personne. Seul deux chiens viennent nous accueillir dont l’un semblait vouloir se délecter de mon mollet…

fontainelaminak87

Une pancarte discrète nous envoya nous balader à quelques centaines de mètres de l’église, en plein champ. Au bout d’un pré, la lisière d’un bois attira notre regard et nous nous dirigeâmes vers ce bosquet. Surprise ! Deux personnes en sortirent, vraisemblablement occupées à se rhabiller. C’était bien la source recherchée, la fameuse Fontaine des Laminak !

fontainelaminak93

L’eau qui sort de la roche est chaude et salée. Elle possède comme toutes les sources « magiques » des vertus curatives. Les gens des environs viennent donc s’y baigner. Un homme qui nous rejoint peu après nous expliqua qu’il s’y rendait chaque semaine et se plongeait entièrement dans le trou profond, glissant son corps sous le rocher, dans la petite cavité. Il nous demanda d’où nous venions et c’est mon fils de quatre ans qui lui répondit ! « De Belgique. On a roulé deux jours pour venir ici et là, on repart ». L’homme, étonné par la réponse, mit un petit moment à lui répondre. C’est vrai que faire deux jours pour se perdre en haut d’une montagne pour voir une source, ça paraît un peu dingue, non ?

fontainelaminak2

fontainelaminak01Non loin de là, une entrée de grotte habitée par les lutins basques à n’en pas douter !

fontainelaminak96Y devinez-vous quelque chose de bizarre ?

fontainelaminak95Le fameux trou où les baigneurs se glissent entièrement.

fontainelaminak94

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *