Le traité de Faerie d’Ismaël Mérindol (Edouard Brasey, Le Pré aux Clercs)

Traité de Faërie
Par Ismaël Mérindol
Auteur: Edouard Brasey
Le Pré aux Clercs
466 pages
Prix: 19 euros

Présentation éditeur:

« Rien n’existe qui n’ait au préalable été rêvé », écrit l’enfant des fées Ismaël Mérindol dans son Traité de Faerie.
Rédigé à la manière et dans la tradition des authentiques grimoires du Xve siècle, Ismaël Mérindol vous conte on parcours initiatique dans le monde merveilleux de Faërie. Sous sa plume, fées, nymphes, elfes, gnomes et autres créatures du petit Peuple prennent vie et vous invitent à le suivre.
D’autres traités féeriques de référence tels que Le Comte de Gabalis et Le Sylphe Amoureux accompagnent ce texte inédit et vous permettent de revenir aux origines de la fantasy.
Partez à leur rencontre sans plus attendre, sur le chemin des rêves…

Edouard Brasey est écrivain et conteur. Il est l’auteur de près de cinquante ouvrages sur le sujet, notamment du
Traité de vampirologie et de l’Encyclopédie du légendaire, au Pré aux Clercs.

Notre avis:

Il se murmurait depuis des années l’existence de ce fameux Traité de Faërie maintes fois cité par Edouard Brasey dans ses ouvrages précédents. Le voilà donc ! Retrouvé par l’auteur en la Bibliothèque nationale de Prague et recopié une première fois en vitesse, une seconde malheureusement entachée du fait que le précieux livre ait été en grande partie détruit par une importante inondation. Perdues à jamais les formules, anéantis les carrés magiques, engloutis les secrets alchimiques! A moins que… à moins qu’Edouard Brasey n’ait gardé pour lui toutes ces révélations qui lui permettent d’écrire tant et tant sur les créatures fantastiques qui peuplent notre univers. Ou alors, autre théorie intéressante aux coïncidences troublantes… Ismaël Mérindol a vécu en Provence, une région bien connue d’Edouard Brasey. Tous deux sont amis des fées, ont dévoilé nombre de leurs mystères et sans en être punis ! De plus, tout au long du récit d’Ismaël Mérindol, de larges passages des Encyclopédies et autres ouvrages d’Edouard Brasey nous revenaient sans cesse en mémoire. Ajoutons encore que l’Ismaël en question est un habile conteur tout comme l’est aussi l’heureux découvreur de Traité oublié… Et comme par hasard, le héros de l’histoire disparaît à la fin. Monsieur Brasey, vous voilà démasqué ! Ismaël Mérindol et vous-même ne faites qu’un ! On ne peut en connaître autant sur les fées sans être enfant des fées soi-même… Ahah ! Oui, d’accord, cela voudrait dire qu’Edouard Brasey est âgé de plus de 6 siècles. Et pourquoi pas ? N’est-il pas aussi l’auteur d’un traité de vampirologie ? Vous me suivez… ?
Mais laissons là ces suppositions et revenons en à ce livre qui regroupe d’autres textes féeriques. Entrecoupant le récit d’Ismaël Mérindol, le lecteur pourra lire avec intérêt des extraits des Esprits élémentaires de Karl Grün. Et, en fin d’ouvrage, d’autres textes qui ont beaucoup comptés dans l’exploration de la féerie au travers des siècles. L’incontournable République mystérieuse du Révérend Kirk (dans une traduction de Rémy Salvator), Le Sylphe Amoureux et Le Comte de Gabalis de l’abbé de Villars.

Les textes sont rassemblés dans un petit livre imitant de façon assez moderne un vieux grimoire. Une bonne idée mais un format un peu petit pour satisfaire pleinement au niveau du format. Côté contenu par contre, ce fut un moment agréable autant qu’évasif et une lecture parsemée d’éléments instructifs.

Richard Ely

Né en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J'ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l'université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen... En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d'encyclopédies, de livres, d'albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

2 lutineries sur “Le traité de Faerie d’Ismaël Mérindol (Edouard Brasey, Le Pré aux Clercs)

  • 14 avril 2009 à 13 h 35 min
    Permalink

    Je l’ai également entre les mains, de retour du festival ‘Trolls et Légendes’, et je suis en train de le dévorer ^^
    Ce livre est un vrai petit bijou!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :