Souvenirs d’un Elficologue T1: L’Herbe aux feys (Soleil Celtic)

SOUVENIRS D’UN ELFICOLOGUE T1: L’herbe aux feys
Date de sortie : 11/03/2009
Scénariste : GLORIS
Dessinateur : BORDIER
Coloriste :
EAN : 978-2-30200-540-2
Prix : 12.9 €

Présentation éditeur:

DES MEURTRES ÉTRANGES, DES CRÉATURES FÉÉRIQUES AVEC POUR TOILE DE FOND LE MONT-SAINT-MICHEL.

Paul Laforêt, parisien, est élevé dans le culte de la raison et du progrès scientifi que. Il n’a qu’une obsession : prouver que la nouvelle invention dont il s’est entiché – la photographie – va le rendre riche. Il se propose donc de suivre un reporter au Mont-St-Michel pour le premier « reportage photographique » de l’Histoire. Sur les épreuves argentiques qu’il développe, de curieuses formes féeriques apparaissent… D’abord des tâches étranges, puis des silhouettes, puis des feys ! Croyant à un canular, notre héros va se laisser entraîner par ses images floues sur les anciens sentiers qui mènent à Faërie…   Au même moment, une série de meurtres sanglants et très énigmatiques plongent le Mont- Saint-Michel et ses environs dans la peur. Les assassinats sont spectaculaires et les rares témoins décrivent le coupable comme une « bête infernale ». Et si le petit peuple cherchait à alerter Paul sur le grand malheur qui se prépare ?

Notre avis:

Le terme « elficologue » a été utilisé par Pierre Dubois a maintes reprises afin de donner un nom à sa passion, ses recherches sur le Petit Peuple et la féerie. Thierry Gloris reprend ici le terme pour cette nouvelle série. Il rend d’ailleurs hommage à Maître Dubois dans sa préface. Le titre fait deviner l’ambitieux projet d’une série d’aventures où le présent et premier tome n’est qu’un balbutiement… Et on se met à l’espérer très fort une fois refermé ce premier volume car on en ressort très satisfait. Pensez donc ! Une aventure qui nous mène au Mont Saint-Michel, aux portes de la Bretagne et de ses légendes. Une jeune héros passionné de photographie dans un 19e siècle où l’art est encore à ses débuts. Et, surtout, une série qui plonge au coeur de la féerie et promet de découvrir légendes et créatures qui nous passionnent tant. Certes, ce premier tome n’est encore que promesses car, finalement, peu de choses nous sont dévoilées. Les éléments et personnages sont maintenant en place, au tome suivant de nous plonger pleinement dans ces souvenirs d’un elficologue…en devenir !

Côté dessin, mis à part quelques visages encore hésitants et un peu de raideur dans les postures, tant les paysages que les personnages sont clairement amenés. Le dessin sert bien la lecture et l’histoire et le choix des plans est excellent. On ne peut donc qu’apprécier cette entrée en matière et se dire que le meilleur reste à venir…

(Petite idée en passant glissée à l’oreille des auteurs, ce livre sur le Petit Peuple que le héros tient dans les mains, ce serait un très joli projet annexe ;-))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *