La fée filante

J’aime à me promener
Sur un pétale doré
Descendre le long de la tige
Courir de feuille en feuille
Écartant mes rémiges
Jusqu’à en perdre haleine
Et franchir le seuil
De l’impossible scène

J’aime cette liberté
De me jeter dans les airs
Décoller de la terre
Privilège de fée

Et toutes les heures durant
Plonger dans l’irréel ballet
Du rire d’un enfant
D’un songe bien épais

M’endormir enfin
Sur un moelleux nuage
Sous la couverture sage
Des étoiles de demain

 

Richard Ely

Né en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J'ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l'université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen... En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d'encyclopédies, de livres, d'albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

2 lutineries sur “La fée filante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :