L’autre Herbier – Amandine et Nicolas Labarre – Les Moutons électriques

autreherbierlabarre

L’autre Herbier d’Amandine et Nicolas Labarre est une trappe ouverte sur un monde merveilleux. Un roman d’abord, fort de sa centaine de pages dans un grand format qui vous permettra de plonger dans ce monde impossible des heures durant. Un univers dessiné ensuite, du trait fin, élégant et tout personnel d’Amandine qui réussit au fil des ans à imposer sa patte dans le genre des imaginaires. Texte et illustrations se répondent ici et l’on sent la complicité d’un frère et d’une sœur qui se renvoient leurs images, leurs envies, leur culture, leurs rêves et errances d’enfance.

 

Valentine s’ennuie. Comme tous les enfants. Mais elle peut-être plus que d’autres… Arrachée à son monde, à son téléphone et à son amie avec qui elle projette de créer une pièce-poème… Mais là, si loin de tout, au cœur d’une campagne sauvage, elle s’ennuie. Elle finit pas explorer les alentours, entrouvrir une malle au trésor sous la forme d’un cabanon abandonné dans lequel elle trouve un vieil herbier et surtout, une carte. Malheureusement, cette carte ne semble pas refléter les lieux, tout y est bien différent, comme cette rivière qui la traverse… Pourtant, un jour, Valentine entendra l’eau s’écouler… Elle franchira la frontière invisible… Elle pénétrera dans le monde des feilges, de leurs étranges chevaux et des belettes cornues qui les accompagnent… Elle vivra alors une aventure incroyable à l’improbable retour…

 

L’autre Herbier est une œuvre à part. Chapeau aux éditions Les Moutons électriques pour avoir osé. Il existe encore des éditeurs, des vrais, qui n’ont pas peur de donner leur chance à de telles pépites. Le genre de livre qui une fois refermé, rangé sur l’étagère de la bibliothèque ne s’oublie pas. Il laisse une trace dans le cœur, dans les rêves. Une infime douceur d’âme qui s’éveille à chaque fois que l’on en aperçoit le dos, que l’on arrête le regard sur son titre et qu’à nouveau, il nous évade vers cet ailleurs…

2 réponses à “L’autre Herbier – Amandine et Nicolas Labarre – Les Moutons électriques”

  1. J’ai hâte d’avoir ce livre !
    L’ennui, c’est que je ne sais pas où me le procurer…
    En fait, je rêve d’en trouver un dédicacé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *