Quand les réseaux sociaux sont gérés par n’importe qui…

Triste expérience pour l’illustrateur Pascal Moguérou ce jour sur Facebook. Suite à une plainte d’un des abonnés de sa page à propos d’une illustration montrant une petite fée irlandaise dévêtue, il s’est vu supprimer son compte.

 

Screen Shot 2015-03-18 at 17.12.25 Cette aventure malheureuse repose la question du fonctionnement d’un réseau social titanesque géré par de parfaits inconnus qui n’ont aucune réelle connaissance d’un sujet et ne peuvent en conséquence prendre la bonne décision dans un tel cas. Quelqu’un qui aurait connu le travail de Pascal ou même qui aurait quelques connaissances de la culture féerique n’aurait JAMAIS supprimé ce compte ! D’où ma question: pourquoi ne pas créer un réseau social thématique autour de la féerie ? Un réseau qui permettrait aux professionnels de diffuser leurs infos, images, nouveautés et aux fans de partager leur profil, leurs coups de coeur ? Il faudrait un concept simple mais efficace, s’inspirant de Facebook, financé par une régie publicitaire ciblée (et gratuit pour les utilisateurs) mais surtout administré par des personnes capables de juger des infos thématiques diffusées, sans parti-pris. Un tel réseau serait un vrai bonheur pour tous. Le fan naviguerait au coeur de sa passion; le professionnel pourrait présenter ses oeuvres sans risquer de se voir supprimé (tant qu’il reste correct bien sûr !) et le commercial trouverait là une vraie niche, une mannière de toucher directement de vrais mordus (faut bien vivre et financer la plateforme !). Alors, toi, le petit génie en informatique dont le meilleur ami est un bon designer qui connaît lui-même un community manager aussi sympathique qu’efficace qui, de plus, collectionne les figurines de fées, tu attends quoi ?

Les réseaux sociaux ne veulent plus de la féerie ? Alors la féerie lance son propre réseau… Vous en êtes ?

 

20 réponses à “Quand les réseaux sociaux sont gérés par n’importe qui…”

  1. Estelle dit :

    Vous vendez du rêve, Mr Ely !!
    Si une telle plateforme existait, bien-sûr que j’en serais !
    Je serais même prête à rejoindre un financement participatif, c’est pour dire !
    Et j’ai 3 ou 4 amis qui seraient eux aussi bien ravis de rejoindre un tel lieu parce que le « géant bleu », nous, on en a marre >_<

  2. christiane dit :

    bonne idée, c’est une honte de nous priver de ce que l’on aime!
    et suis d’accord avec Estelle, moi aussi même s’il fallait participer je le ferai! qu’on nous laisse nos rêves!

  3. Camille dit :

    Proposer un projet de ce type sur un site de financement participatif comme ulule pourrait être intéressant 🙂

    • Estelle dit :

      Question stupide, mais un forum ne pourrait-il pas faire office de réseau social ? Ou faut-il vraiment une création informatique plus poussée ?
      En tout cas, si projet il y a, je surveillerais ça de très près 😀

  4. Maryline dit :

    voui voui voui!!!!!!! 😉 Vive la féérie!! :*

  5. Mlle Lili dit :

    Cela est vraiment une excellente idée ! Ce n’est pas la première fois que Facebook rencontre ce genre de problème. Il fut une époque où certaines femmes ont crié au scandale parce qu’elles avaient reçu un avertissement à cause d’une photo d’elle en train d’allaiter.
    Si on part du principe que la nudité des fées est choquante alors mes enfants sont bon pour m’être retirés par les services sociaux avec mes tableaux de fées de Jean-Baptiste Monge et d’Erlé Ferronnière sur mes murs (nues toutes les deux).

  6. luyckx viviane dit :

    oh, je suis indignée! j’adore les dessins de Pascal Moguérou
    et ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! pour l’ouverture d’un site spécial féeries!!!!!:)

  7. Caro dit :

    Excellente idée!!!

  8. Jessica dit :

    Si une telle plateforme existait, bien-sûr que j’en serais aussi!

  9. fontaine dit :

    moi aussi ,je vous suit a 100%

  10. Christiane dit :

    Tout bonnement scandaleux ; qu’une personne qui est abonnée à la page de Pascale Moguérou est pu le dénoncer pour une petite fée avec les seins dévoilés est scandaleux. Ce sont ce genre de personnes qui devraient être bannis des réseaux sociaux. J’ai vu la petite fée et elle n’a rien de choquant.
    Depuis quand le talent et la féerie sont-ils impudiques ?
    Si un réseau social spécial féerie voit le jour j’en serais et beaucoup de personnes aussi. Mais du coup il faudra bannir tous ceux qui y viendront et critiqueront.

    On ne peut tuer la féerie et le rêve.

  11. Laret dit :

    OK pour une telle initiative, d’intérêt public !!

  12. Richard Ely dit :

    Après une bonne nuit de sommail, je reviens avec cette idée d’un réseau social féerique. Pourquoi ne pas commencer avec un blog wordpress assorti de Buddypress https://wordpress.org/plugins/buddypress/ ?
    Je pense que chacun pourrait y créer son profil et diffuser ses coups de coeur, images, messages… au sein d’une communauté 100% féerique réunissant les personnes qui apprécient le folklore, les légendes, les livres illustrés, la nature…

    Pour y arriver, nous n’avons pas besoin d’argent mais surtout de bonnes volontés. Il faudrait au moins 4 personnes bénévoles à la base du projet. Chacune de ces personnes aurait une mission principale mais pourrait bien sûr travailler sur les autres secteurs:
    – qqn qui s’y connaît en wordpress, bonne plume, capable de gérer à la fois la technique derrière et les infos devant
    – un illustrateur pro, sympa, ouvert aux autres, qui s’occupe du design féerique du réseau, de ces petits détails qui font qu’il soit beau
    – deux modérateurs, dont la mission serait de gérer la communauté. Assez souples et souriants pour laisser toute la liberté nécéssaire pour que chacun puisse s’y épanouir et suffisamment fort pour trancher le cas échéant.

    A cette base de départ pourraient s’ajouter d’autres aides bénévoles, rédacteurs, modérateurs, techniciens pour que l’outil de base soit exploité à son maximum.

    Je suis personnellement assez tenté par l’expérience mais hélas déjà dépassé aujourd’hui par l’ensemble de mes activités. Mais si un groupe tel quel se forme, je me ferai une joie de les aider d’une façon ou d’une autre… Un vrai réseau social thématique autour de la féerie, de ses fans, de ses lecteurs, de des auteurs et artistes, ce serait simplement GENIAL ! Une plateforme où auteurs et lecteurs puissent échanger sans être censuré, sans devenir invisible. Un lieu où les gens recevraient directement de l’info sur les oeuvres qu’ils apprécient par ceux qui les créent… C’est ce que, perso, j’avais cru trouver sur Facebook et qui hélas est lin d’être le cas. Par exemple, si je veux annoncer la sortie d’un de mes livres aux 11.000 inscrits sur la page Facebook du peuple féerique, je devrais débourser 300 euros. Si je ne le fais pas, le post annonçant la sortie du livre ne touchera qu’une centaine de personnes sur les 11.000. Les autres ne voient même pas le post ! C’est débile. Facebook est devenu un gouffre à pognon alors que nous rêvions d’un lieu d’échange et d’information sur le domaine qui nous tient à coeur. L’avenir est sans nul doute aux réseaux sociaux thématiques.

    • Estelle dit :

      Je ne connais WordPress qu’à travers son image de plateforme du blog, et je ne connais pas Buddypress (et je ne lis pas l’anglais huhu ^^) du coup, je n’arrive pas trop à comprendre comment la plateforme de blog pourrait devenir une sorte de réseau social.
      Si jamais vous avez le temps pour une petit explication, j’avoue que ça m’aiderait bien 🙂
      Il me semble que WordPress est limité en espace de stockage donc c’est vrai que pour les photos, illustrations, etc. cela serait dommage 🙁
      En tout cas, vous donnez de l’espoir à ceux qui adoreraient échanger avec d’autres personnes partageant cet amour pour la féerie, merci ! 🙂

      • Richard Ely dit :

        Buddypress est un plugin wordpress qui permet au blog de se voir ahjouter un réseau social. Je parle ici de wordpress.org qui demande un hébergement. N’étant pas utilisateur de buddypress, je ne n’en sais pas plus pour le,moment. J’iamagine que les images postées par les membres de ce réseau seront hébergées et donc coûteront en espace de stockage aux personnes qui géreront le tout. Il y aura donc un coût à ce réseau, à la hauteur du nombre de ses adhérents et de leurs posts.

  13. maria dit :

    Fb a beaucoup de soucis en tout genre effectivement…
    du coup, je connais des personnes qui ont créé justement un petit réseau social parallèle… il est tout nouveau et personnellement je n’ai pas encore compris tout les rouages mais si ça vous intéresse c’est par là :
    http://www.ruemanolo.fr/
    il a pour but de promouvoir le travail des artistes créateurs en tout genre…
    une petite communauté dédiée à l’art et à la création en générale…
    en tout cas, bravo pour votre travail… il ne faut rien lâcher…

  14. Lillie-Dryade de l'Arbre-Faëy dit :

    J’ai eu moi même mainte fois mes comptes supprimés ou des photos de fées ou de sorcières un peu dévêtue, signalées par quelques « puritains » coincés de la nouille!
    Avoir supprimé le compte de Pascal Moguérou est un total afront à la liberté d’expression. Surtout quand on voit le nombre toujours grandissant de pages et de comptes pro-haine qui « s’épanouissent » sans censure sur les réseaux sociaux et auxquels des gamins ont accès. Facebook ça devient n’importe quoi!!!! 🙁
    Je suis dégoûtée pour Pascal suis est un de mes illustrateurs favoris.
    J’espère que ceci ne l’empêchera pas de nous revenir sur Facebook où son coup de crayon mettait du soleil et de la poésie sur cette toile si terne.
    A 100% pour un nouveau réseau féerique! ^^

  15. le furet masqué du bois joli (masqué aussi) dit :

    Une sorte de féesbook, en sommes…
    Tentant, même pour un graphiste débordé de tous côtés!

  16. Obsydienn dit :

    Je suis plus qu’intéressée, mais ne serait il pas encore plus intéressant de créer un réseau social pour les ARTISTES, car il n’y a pas que l’univers de la féérie qui est régulièrement touchée par la « censure » abrutie de FB. De nombreux modèles, photographes et dessinateurs en sont régulièrement victime, alors pourtant qu’il s’agit d’une démarche ARTISTIQUE…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *