Oghams, Le Temps des elfes, premier volume – Krystal Camprubi, éditions Au Bord des Continents

Oghams
Le Temps des elfes, premier volume
Krystal Camprubi
Au Bord des Continents
Format 24 x 32 cm
80 pages
Prix: 25€

Présentation de l’éditeur:

Les fées existent… Vous doutez encore ? Voici un ouvrage qui risque d’ébranler vos certitudes… Dans les années vingt, une adolescente, Eleanor Blacksmith, ne pouvant se résoudre à la disparition de sa petite soeur, part à sa recherche au-delà des frontières du connu. Le mystère qui auréole son histoire fait naître dans son pays de Galles natal une légende qui persiste encore dans de nombreux villages de la vallée de Gaun. Cette légende en serait restée là si, avant le tournant du millénaire, un garde-chasse n’avait retrouvé son journal, abandonné sur la berge d’une rivière. Au fil des pages, ce ne sont que croquis sur le vif et récits circonstanciés du pays des fées. Un témoignage d’Elfirie qui ne pourra laisser indifférents les plus sceptiques…

 

Notre avis:

Je dois avouer que la première impression de ce livre m’a laissé perplexe. Le feuilletant, je le trouvais dense, très dense, trop dense. Une mise en page envahie de graphismes, d’illustrations et d’un texte manuscrit serré. Un texte qui, lui aussi, me paraissait étouffer par son style a priori trop ampoulé. Les premiers regards jetés ci et là, les premiers extraits lus me décourageaient à m’y plonger complètement. Prenant mon courage à deux mains, j’ouvris donc le livre à la première page… et ne l’ai plus quitté ! Certes, c’est dense, et le reproche du départ demeure mais c’est aussi extrêmement insufflé de sentiments, d’émotion et de beauté. On devine tout le soin apporté par son auteure à l’oeuvre, ses recherches, ses lectures, ses couches de peinture, ses croquis… tout ce travail de fond, de perfectionniste. Perfectionniste, c’est le mot, c’est sa force et sa faiblesse… Et puis, par-dessus cette toile solide, finement étudiée à partir des oghams celtiques, vient se superposer toute la vibrante mélodie des sentiments, ce qui donne à l’oeuvre la vie, l’harmonie et la beauté. Notre regard change, s’adoucit. Notre coeur se serre, nos mains n’osent presque plus toucher les pages qui, par magie, tournent seules, les unes après les autres, pour nous communiquer l’univers de l’héroïne et les rêves de son auteure. Finalement, c’est conquis, que je referme ce monde. Le rendez-vous est donné pour la suite fin 2010. J’y serai. Et vous ?


Une réponse à “Oghams, Le Temps des elfes, premier volume – Krystal Camprubi, éditions Au Bord des Continents”

  1. JUJU dit :

    apre avoir lu et relu ce livre jai hate de lire le tome 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *