Faerie de Raymond E. Feist

Faërie
de Raymond E. Feist
Traduction: Jean-Daniel Brèque
Illustration : Anne-Claire Payet

Editions Bragelonne

Faerie de Raymond E. Feist

Imaginez que vous décidiez de quitter la ville et son stress pour vous installer dans une grande et vieille demeure en lisière de forêt… C’est là le point de départ de cette histoire incroyable que va vivre la famille de Phil, scénariste d’Hollywood et écrivain. Incroyable car dans la forêt toute proche se cachent les créatures de Faerie que les enfants de Phil, deux jumeaux intrépides et une jeune fille de toute beauté, vont bien vite croiser.

On dirait un conte moderne, une petite famille sympathique, une forêt mystérieuse, un « pont du troll »… Mais ce serait sans compter sur la véritable nature des créatures de Faerie ! Car chez eux, c’est bien connu, point de mal, point de bien et donc le pire est à craindre. Le pire, c’est ce que vont découvrir nos héros. Le pire, c’est ce que l’ancien propriétaire de la maison, un dénommé Kessler, devait éviter, lui et sa secte mystérieuse. Mais voilà, le gardien parti, le Pacte est en péril…

Raymond E. Feist est bien connu des lecteurs de fantasy pour son célèbre magicien, Pug et les chroniques de la guerre de la Faille. L’auteur nous avait enchanté pour son autre trilogie, écrite avec Janny Wurts, la trilogie de l’Empire qui décrivait habilement la montée au pouvoir d’une jeune femme pleine de ressources et de sens tactique. Ici, avec Faerie, Raymond E. Feist plonge dans le folklore et tisse des liens entre différentes légendes et croyances pour en ressortir une idée originale et qui se tient. Le résultat est prenant, oscillant parfois entre le récit pour enfant et celui pour adulte. Le thème en étant fort noir, c’est bien au second registre qu’il appartient. En conclusion, voilà un bon moment de lecture à passer pour les compagnons des êtres féeriques qui savent combien ils peuvent se montrer cruels parfois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *