Le Dictionnaire féerique – André-François Ruaud

Dictionnaire Féerique (le)
Ruaud, André-François, 2002
Editions de l’Oxymore

Le dictionnaire féerique dAndré-François Ruaud aux éditions de lOxymore
Le dictionnaire féerique d'André-François Ruaud aux éditions de l'Oxymore

Un dictionnaire féerique ? Voilà bien le genre d’ouvrage sujet à polémique. D’un côté les amateurs de féerie s’offusquent qu’on veuille ranger, classer leurs petits compagnons si volatiles. D’un autre côté, ces mêmes amateurs souhaitent secrètement de tels ouvrages ou tiennent eux-mêmes fiches ou répertoires du Petit Peuple car il y a tant et tant d’êtres que pour s’y retrouver, il faut des repères… La volonté de cet ouvrage n’est pas tant d’enfermer les créatures dans des définitions strictes mais d’offrir la véritable richesse d’un dictionnaire. Une oeuvre qui ne se lit pas de A à Z mais qui se feuillette de façon désordonnée, ouvrant des chemins divers à l’Imaginaire. En cela, ce dictionnaire est une réussite.

Petit bémol toutefois, la volonté de présenter conjointement des créatures issues d’origines mythologiques et de régions éloignées rend difficile l’idée de la diversité elle-même. Le dictionnaire tend à montrer un imaginaire mondial qui fait fi des particularités régionales et de leurs contextes. Le lecteur non averti peut s’y perdre. Sans être nous-mêmes des défenseurs de la classification (loin de nous cette idée), nous aurions aimé des chapitres par régions du monde ainsi que divers préambules généraux. Mais à chacun sa façon de faire…

A part cette remarque, il faut avouer que le dictionnaire est très bien construit, que les définitions sont simples et efficaces (et permettent d’ailleurs de localiser facilement l’origine de l’être décrit). Enfin, les illustrations de Marie Dereau, Lachâtaigne, Patrick Larme et Stéphane Poinsot enrichissent grandement cet ouvrage et lui offrent des espaces où le lecteur respire avant de se replonger parmi ces centaines de définitions et de rencontres. Sans hésiter il s’agit ici d’un objet à posséder chez soi pour tout amateur de féerie. Une des publications les plus intéressantes de cette fin d’année 2002 !

Richard Ely

Né en Belgique, j’ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J’ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l’université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen…
En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d’encyclopédies, de livres, d’albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

Une lutinerie sur “Le Dictionnaire féerique – André-François Ruaud

  • 12 décembre 2008 à 18 h 15 min
    Permalink

    il est vrai que ce dictionnaire reste très interessant, plus à feuilleter au hasard que de manière linéaire :o)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :