L’Heure Bleue, ce temps particulier où voir les fées…

L’Heure Bleue, projet poétique et féerique aux éditions Voye’l. Textes de Richard Ely. Illustrations d’Annick De Clercq.

banner__HB_crowfunding3

Voici la fin de mon interview par les éditions Voye’l :

Voy’el : De quelle façon avez-vous travaillé ensemble et/ou chacun de votre côté ?

Richard : Au départ, j’ai écrit des textes seul, enfin pas vraiment… Je connaissais l’univers d’Annick, et donc je l’avais bien en tête lors de l’écriture. Ensuite, les premières illus sont arrivées et ont nourri les textes suivants jusqu’à s’en inspirer pleinement pour celles qu’Annick fournissait sans base textuelle au départ.

Voy’el : D’où vous vient votre inspiration ?

Richard : Mon inspiration me vient de ce que je ressens. J’aime puiser le départ d’un poème dans un parfum, un sentiment, un souvenir. Me promener dans les bois, dans la campagne, observer le vol d’un papillon, capter le rire d’un enfant, vivre le temps de l’heure bleue… Une musique, un livre, un autre poème… Tout peut être étincelle pour embraser la suite…

Voy’el : Quelles sont vos techniques d’écriture pour l’un, d’illustration pour l’autre ?

Richard : Pour la poésie, c’est de l’instantané. Je ne retouche presque pas mes textes. Mais la préparation, la mise en condition est importante. Il me faut le bon moment, la bonne disposition, devenir autre, m’ouvrir au tout. Puis les mots me viennent et le texte prend forme en quelques minutes. Très différent du reste de mon écriture où les textes sont beaucoup plus construits, travaillés et retravaillés. Ici, les sentiments prennent le dessus sur le texte. C’est la raison pour laquelle de tous mes textes, la poésie est et restera ce que je préfère.

Voy’el : En quelques mots, pourquoi pensez-vous que des lecteurs seront intéressés par ce livre ?

Richard : Beaucoup de personnes suivent ce projet depuis ses balbutiements. Au départ, ces personnes n’avaient aperçu que quelques textes et déjà, je sentais que quelque chose se mettait en place. Puis vinrent les illustrations et ce fut merveilleux. Pourquoi les lecteurs apprécieraient ce livre ? Parce qu’ils tiendront entre leurs mains une petite porte ouverte sur Féerie. Je crois sincèrement que lorsqu’ils auront ce livre en mains, ils vivront un instant magique. Du moins, c’est ce que les personnes autour de moi ont ressenti. Et c’est ce que j’espère, je souhaite à tout futur lecteur.

SOUTENEZ CE PROJET DE LIVRE SUR

http://fr.ulule.com/lheure-bleue/

L'Heure-bleue-couverture-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *