Fées noires & Dames sombres – Harpies

Harpies

Détrousseuses d’âmes, voleuses d’enfants, les Harpies hantèrent autrefois toute la Grèce antique. Elles répondaient aux noms d’Aello, Ocypète ou Podarge et apparaissaient lors de tempêtes, surgissant dans les chambres des derniers-nés pour les enlever. Esprit au corps d’oiseau surmonté d’une tête de femme haineuse, la Harpie ne connaît ni pitié, ni repos. On dit que de nos jours, elles gardent l’entrée des Enfers et les quittent de temps à autre pour survoler les villages et se rappeler leurs cruautés passées.

 Harpy

C’est une affaire étrange qui secoua la petite école de H. Pensez donc, douze enfants qui disparaissent d’un coup et une institutrice retrouvée dans la lande, en prise avec un délire qui l’a conduit à l’internement. Un an après les évènements, les parents ne reçurent aucune autre explication que l’histoire abracadabrante racontée par l’institutrice. Les inspecteurs chargés de l’enquête avouèrent l’impuissance de la police à découvrir la moindre preuve permettant de relater le fil des événements de cette abominable journée. Les seuls faits avérés furent que la petite classe de maternelle était repartie de la visite d’une ferme vers quatorze heure, empruntant un sentier traversant la lande afin de regagner l’école du village. Les fermiers qui avaient accueilli les enfants le matin même n’avaient rien évoqué de particulier. Les élèves avaient été très intéressés par les animaux, l’institutrice s’était montrée bienveillante et guillerette. La petite troupe avait quitté la ferme enchantée de sa journée et rien ne laissait envisager toute l’horreur qui s’ensuivit.

Le village avait été frappé en plein cœur par cette affaire et on ne s’en remit jamais. Douze enfants de quatre et cinq ans. Disparus, arrachés à leurs parents sans qu’on ne puisse en faire le deuil, sans qu’on ne comprenne ni pourquoi, ni comment. Cela est insupportable, inimaginable, incompréhensible et pourtant, c’est ce qui déchira le village de H. en cette année 1954.

 

Quant à l’explication saugrenue de l’institutrice, personne n’y crut. Dans son délire certainement dû au choc, elle devait avoir transformé la réalité des ravisseurs par cette histoire invraisemblable de Harpies. Elle disait avoir entendu dans le ciel des cris aigus avant de voir une bande de femmes volantes se jeter sur les enfants. Les petits hurlaient, couraient tentant d’échapper aux griffes de ces créatures. Tout se fit rapidement. Devant l’impuissante institutrice paralysée par la terreur, les douze enfants furent emportés dans les airs par ces fées atroces aux ailes immenses. En un instant, il n’y avait plus trace des élèves. Seule une lande déserte au-dessus de laquelle planait un parfum de mort entourait la jeune femme dont l’esprit venait de se rompre devant l’impossible scène. Elle se jeta à terre, dans une position procrastinée, les ongles plantés dans le ventre, tentant de laisser échapper un hurlement qui ne vint jamais. C’est ainsi qu’on la retrouva le soir de ce cauchemar, lorsqu’on se mit à la recherche de cette classe qui ne revenait pas.

Richard Ely

Né en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J'ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l'université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen... En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d'encyclopédies, de livres, d'albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

Une lutinerie sur “Fées noires & Dames sombres – Harpies

  • 5 mars 2018 à 20 h 29 min
    Permalink

    Pauvre enseignante et pauvres petits enfants !
    Existe-t-il un moyen pour repousser ou vaincre les harpies, d’ailleurs ?
    J’ai lu beaucoup d’histoires horribles sur elles, mais rien sur comment les tuer ou les faire fuir…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :