Llyr, Ataraxia, Prikosnovénie

Ataraxia
Llyr
Prikosnovénie

Présentation du label:

Trois ans après le dernier album studio Kremasta Nera, Ataraxia sort son nouvel album chez Prikosnovenie. Llyr (La lyre)est le nom de l’instrument des Bardes et des poètes lyriques grecs : un instrument sacré qui s’inspirent des formes nobles et gracieuses du cygne. Dans ce nouveau voyage très dense, Ataraxia joue des guitares classiques, 12 cordes et folk, des claviers, des flûtes, sitar, gamelan, daf, frame drums, santoor, tablas, zard et cloches. La voix magistrale de Francesca est soutenue par des choeurs masculins impressionnants. Cette nouvelle épopée à travers les âges est portée par un personnage emblématique, un guérisseur, un chaman du nom de Siqillat. Les morceaux sont inspirés de mythes païens, de célébrations à la Mère Nature, de traditions celtiques… Ataraxia porté par la majestueuse Francesca développe un son et un genre unique: un folk païen aspirant à la Lumière.

 

Notre avis:

Des propos mêmes de la chanteuse du groupe, Francesca Nicoli, cet album « raconte l’histoire de Siquillat, un être illuminé qui a traversé les âges et de nombreux pays sous différentes formes pour célébrer et guérir à travers sa voix ».

Dans la mythologie galloise, Llyr est le père de Manawyddan Fab Llyr, Bran le Béni et de Branwen. Dans la mythologie celtique irlandaise, Llyr devient Lir, dieu de la Mer et père, entre autres, de Fionnuala, d’où certainement les cygnes présents sur la pochette puisque Fionnala et ses trois frères seront changés en cygnes et condamnés à errer pendant 900 ans sur les lacs et les rivières…

Un album très spirituel qui chante les légendes et la Terre au travers de musiques douces et de voix enveloppantes. Un voyage au travers de nombreux mythes paiens, celtiqes et autres et dont les nombreux instruments se font porteurs et insufflent toute la belle énergie que l’on connaît à la World Music. A noter la reprise de Scarborough Fair, cette vieille chanson anglaise popularisée par le duo Simon & Garfunkel sur leur album Parsley.

Richard Ely

Né en Belgique, j’ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J’ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l’université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen…
En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d’encyclopédies, de livres, d’albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :