Sur la trace des elfes en Islande : Hafnarfjördur

N’en croyez pas les photos, mais c’est bien en été que je me suis rendu avec le Peuple féerique en Islande sur la trace des Elfes et des Trolls. Une aventure que je garderai longtemps en mémoire et que je partagerai avec vous au fil des mois qui s’annoncent…

 

Première étape, joliment annoncée par un panneau le long de la route qui nous éloigne de l’aéroport : Hafnarfjördur !

Si toute l’Islande est hantée d’elfes, de trolls, de fantômes, de fées, bref du peuple caché, le Huldufólk comme les gens de là-bas le nomme, il y a une ville qui s’annonce comme un voyage de l’Autre Côté par excellence, Hafnarfjördur, juste au sud de Reykjavík, très facilement accessible en bus ou en voiture, voire même à vélo !

Le lieu incontournable de cette ville est le parc d’Hellisgerdi où se trouvent plusieurs rochers abritant des villages d’elfes.

 

C’est donc avec beaucoup d’humilité que je me suis aventuré dans ce joli parc pour faire le tour des demeures elfiques et saluer comme il se doit le peuple elfe d’Islande…

 

Un petit panneau évocateur me confirma que j’étais sur le bon chemin et que mon aventure n’allait pas s’arrêter dans ce parc…

Je profitai de ce moment pour m’adresser au peuple Caché et lui remettre les salutations des fées et lutins de France et de Belgique. Il est toujours bon d’entretenir les relations internationales…

 

J’avoue que ce fut un moment magique. Il règne en ce lieu une atmosphère toute particulière. Poser les mains sur les rochers vous font sentir une certaine chaleur et la quiétude du parc, au beau milieu de la ville, est comme un lieu de passage, coupé du monde, où la nature et ses esprits font de paisibles rondes…

Soudain, un petit escalier attire mon regard, je m’y aventure, passant entre les rochers elfiques pour aller plus avant encore dans l’exploration de ce parc magique…

De partout, des couloirs, des chemins, des places que l’on dirait abandonnés et qui pourtant sont autant de lieux de vie, de marchés, de célébrations. Une grande fête est d’ailleurs organisée chaque année au solstice d’été célébrant les elfes de cette région.

Certains côtés sont fleuris, d’autres affichent des branches distordues comme un interdit qu’il vaut mieux ne pas franchir.

Et puis, d’un coup, apparaît cette petite maison à l’enseigne bien intrigante. C’est la petite boutique elfique, The Little Elf Store ! La seule et unique boutique consacrée aux fées, elfes et trolls de l’Islande. Il fallait bien sûr que j’y entre !

A l’intérieur, c’est tout petit mais bien fourni, des figurines artisanales, d’autres un peu moins, des livres et des fioles magiques. Et puis cette carte, tant attendue, celle dessinée et commentée par la clairvoyante Erla Stefánsdóttir, malheureusement décédée il y a trois ans.

La boutique est tenue par une gentille fée avec qui nous échangeâmes sur les croyances d’ici et de là-bas, mais aussi sur la jeunesse islandaise, les coutumes et pratiques de ce pays pas comme les autres. Un très chouette moment et un endroit que je vous recommande chaudement (enfin, chaudement…)

Avant de quitter le parc, encore quelques pas chez les elfes, le long des sentiers où l’on se perd volontiers…

 

Et puis, le temps d’un café, je déploie la carte pour repérer quelques endroits à visiter. Pour ceux qui aimeraient un guide, la ville organise une balade avec une conteuse (alfar.is). C’était prévu de le faire, mais comme toujours, j’ai été bousculé par le planning (pou le contraire) et ai dû faire l’impasse sur ce tour.

Quoi qu’il en soit, un coup d’œil sur la carte avec l’aide de mon petit assistant, un peu de poudre féerique et nous voici en route pour d’autres rochers habités…

Hafnarfjördur semble avoir construit ses habitations humaines aux côtés de celles elfiques sans disputes de voisinage.

La ville est ponctuée de parcs et dans chacun d’eux, la carte explique les êtres qui y résident, nous fait entrevoir la culture elfique !

C’est à la fois intrigant, saisissant, déroutant, un mélange de pierres noires, de mousses et de fleurs qui donnent au tout un paysage unique.

Le passionné de plantes que je suis profite de cette floraison estivale pour repérer quelques herbes locales : alchémilles, angéliques, lupins…

L’aventure se poursuit jusqu’au pied de l’église construite sur un rocher elfique. On ne sait dire si les gens du coin se rendent à la messe ou à une assemblée magique…

Un dernier coup d’œil à cette ville, première étape d’un long voyage qui s’annonce…

… et qui pour le coup, m’a déjà assoiffé. Faut dire qu’on a déjà bien marché et que j’avais bien mérité une toute petite chopine avant de reprendre la route, non ?

Richard Ely

Né en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J'ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l'université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen... En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d'encyclopédies, de livres, d'albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

11 lutineries sur “Sur la trace des elfes en Islande : Hafnarfjördur

  • 7 septembre 2018 à 14 h 29 min
    Permalink

    Merci beaucoup pour ce reportage.

    Répondre
  • 7 septembre 2018 à 14 h 33 min
    Permalink

    Excellent compte-rendu. Ça me donne franchement envie d’aller visiter ce lieu magnifique. Merci 🙂

    Répondre
  • 7 septembre 2018 à 14 h 38 min
    Permalink

    Sympa ce reportage! Mais, …. c’est la chopine d’un troll, ça, non?????

    Répondre
  • 7 septembre 2018 à 14 h 57 min
    Permalink

    La chope… C’est pour un concours de boissons avec Gimli ?!? 😅
    En tous cas, les photos sont très belles, et le coin doit vraiment être paisible et magique.
    C’est vrai qu’on a un peu de mal à croire que ça se soit passé en été.
    Comme quoi, les membres des cours Seelie et Unseelie se disputent beaucoup l’endroit… 😉

    Répondre
  • 7 septembre 2018 à 16 h 53 min
    Permalink

    Merci beaucoup Monsieur Richard Ely pour cette chronique qui à travers votre périple en Islande nous permet un peu à nous aussi de voyager au pays des Elfes!

    Répondre
  • 7 septembre 2018 à 18 h 23 min
    Permalink

    Très chouette ! On sentirait presque les pierres, et le reste, au travers de vos photos. Merci 🙂

    Répondre
  • 8 septembre 2018 à 0 h 01 min
    Permalink

    Merci pour ce reportage, j’ai hâte de voir la suite. Au fait, la chope n’était-elle pas un peu « petite » ???

    Répondre
  • 8 septembre 2018 à 10 h 52 min
    Permalink

    Merci beaucoup pour ce partage de ton voyage et des rêves qui se réalisent.

    Répondre
  • 12 septembre 2018 à 11 h 13 min
    Permalink

    Merci pour ce partage inspirant. Au centre d’âme verte, nous nous apprêtons justement à entrer dans une démarche expérimentale une peu similaire, mais en France. Je trouve la synchro très intéressante 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :