The Golden Apple – une série animée autour du folklore bulgare !

L’an passé, alors que nous étions sur la trace des Samodivas en Bulgarie, plusieurs personnes nous ont fait découvrir un projet d’animation autour des nymphes slaves. Il n’en fallait pas plus pour attirer notre attention et c’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui l’interview de la productrice du dessin animé « The Golden Apple », Elena Rapondzhieva.

 

Comment est née l’idée du projet The Golden Apple ?

L’idée vient de Dimitar Petrov – le créateur du projet et directeur artistique du Studio Zmei. La série s’inspire de la riche mythologie des Balkans, de son folklore peut-être un peu moins connu que d’autres actuellement. Le projet est né d’une part de ce manque de représentation de qualité dans les médias de cette fascinante culture et mythologie des Balkans, et d’autre part d’une envie de préserver localement cette culture, de la redistribuer aux jeunes générations en choisissant un mode d’expression contemporain. Nous croyons que la sagesse qui réside dans ces histoires est très importante pour le monde actuel. Afin de développer notre univers, nos équipes ont passé quelques années à collecter de vieilles croyances dans de petits villages bulgares où ces traditions avaient été préservées. Nos collaborateurs ont également interrogé des universitaires et chercheurs en folklore. Beaucoup d’éléments visuels s’inspirent des costumes traditionnels de Bulgarie, de l’architecture de bâtiments anciens et la musique bulgare traditionnelle nous a servi de base pour la bande-son.

L’héroïne est une Samodiva, une fée bulgare, pouvez-vous m’en dire un peu plus sur ces nymphes ?

Il y a en réalité quatre personnages principaux dans The Golden Apple. Vihra, qui est moitié-humaine, moitié zmei (ndlr, une sorte de dragon dans les croyances slaves) ; Tina-Pakostina, une nymphe samodiva et Bran et Vlad, deux guerriers kukeri, qui sont, eux, humains.

Le père de Virha est une esprit zmei. Elle a donc hérité de certains de ses pouvoirs. Les esprits zmei sont très puissants, ils commandent aux tempêtes, aux nuages et au tonnerre. Lorsqu’ils prennent forme humaine, leurs cheveux et leur barbe sont faits de nuage qui change de couleur selon leur humeur. Ils peuvent encore lancer des éclairs ou se transformer en grand serpent.

Tina-Pakostina est la meilleure amie de Vihra. C’est une nymphe samidova. Les Samidovas sont des nymphes de la forêt, gardiennes des ruisseaux. Elles chantent et dansent magnifiquement et peuvent contrôler magiquement les rivières ou faire croître les végétaux. Elles ont aussi le pouvoir d’enchanter les humains. Elles marchent rarement sur le sol, préférant flotter dans les airs. La clé de leur pouvoir réside dans leur voile sans lequel elles ne peuvent user de leurs pleins pouvoirs. Tina est très courageuse, a le cœur léger et espiègle. Elle rêve d’aventures et de voyages, ce qui lui cause bien des soucis avec les plus anciennes nymphes de la tribu.

Bran et Vlad sont de jeunes guerriers Kuleri. Par conséquent, ils sont spécialisés dans la lute contre les esprits mauvais qu’ils combattent au moyen de mouvements spéciaux et de cloches magiques. Ils sont tous deux loyaux, courageux et possèdent un cœur d’enfant. Bran est plus énergique et impatient tandis que Vlad est plus réfléchi et moins impulsif.

Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots ce qu’est la pomme d’or qui donne le titre à votre série ?

Tous les 100 ans, une météorite traverse le ciel et tombe sur la Terre. A l’endroit précis de sa chute pousse un arbre magique qui donnera un seul fruit : la pomme d’or. Ce fruit unique permet de réaliser les vœux de celui qui le trouve, ce qui permettrait à nos héros de résoudre leurs problèmes respectifs.

Vous disiez qu’un des buts de The Golden Apple est d’aider les gens à mieux connaître, du moins à ne pas oublier, la mythologie slave. Avez-vous le sentiment que la croyance dans les fées est toujours bien vivante ou disparait-elle dans votre pays ?

Il y a bien des lieux en Bulgarie où les anciennes croyances sont maintenues et où on continue de transmettre les histoires, tout spécialement dans la campagne, mais il faut bien reconnaître que la mythologie des Balkans est moins populaire auprès des plus jeunes. Si les Zmeis et les Samidovas sont encore bien dans les mémoires, d’autres créatures ont disparu. Le but de The Golden Apple est de les faire revivre en les présentant sous une forme intéressante et accessible à tous, aussi bien les enfants que leurs parents et bien sûr, en-dehors de Bulgarie, internationalement.

Où en est le projet actuellement ? Pourra-t-on le voir en France, en Belgique ?

Comme je le disais justement, The Golden Apple est développé pour le marché international. Pour le moment, nous travaillons sur un pilote et enregistrons les voix pour deux versions, une en bulgare et une autre en anglais. Nous travaillons avec Dandelooo, une compagnie de distribution française qui s’occupera de la distribution mondiale, donc oui, vous verrez certainement la série en France et en Belgique. Le pilote sortira cette année, en novembre. Cependant, la série complète doit encore être financée. Plusieurs grandes entreprises et chaînes ont manifesté leur intérêt et les négociations se poursuivront certainement encore après la diffusion du pilote. Comme on dit :”Restez à l’écoute, le meilleur est à venir! “

Et pour rester à l’écoute, je vous invite à jeter un coup d’œil à leur page Facebook et leurs sites web : www.goldenappleseries.com et www.studiozmei.com

Richard Ely

Né en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J'ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l'université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen... En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d'encyclopédies, de livres, d'albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

2 lutineries sur “The Golden Apple – une série animée autour du folklore bulgare !

  • 17 août 2018 à 11 h 25 min
    Permalink

    Merci beaucoup pour cette interressant et féérique découverte. je pisterai ce projet.

    Répondre
  • 20 août 2018 à 14 h 14 min
    Permalink

    Intéressant comme projet !
    Les graphismes sont fort jolis, aussi.
    C’est bien comme idée, afin que les mythes et légendes de l’ancien temps ne se perdent jamais.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :