Reykjavík, ses boutiques, ses trolls…

Il arrive un moment où, perdu depuis des jours dans l’immensité des paysages islandais, monte l’envie d’une soupe bien chaude, d’une tasse de thé posée sur une table à l’abri de la pluie et du vent. Direction Reykjavík, capitale de la contrée et ses 200.000 habitants sur les 300.000 que compte le pays. La ville est calme, paisible, on y déambule bien à l’aise et on trouve vite un bar où se poser un moment avant de reprendre la route.

Le mien se trouvait au cœur de la cité, le long de la principale rue commerciale Laugavegur où quelques marches rapidement montées m’amenèrent dans un bar tout décoré de masques africains où l’odeur de la soupe maison, servie dans un pain, acheva d’orienter mon choix. C’est repu que j’arpentai alors la rue y découvrant ces quelques figurines de trolls que je partage ici.

Richard Ely

Né en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J'ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l'université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen... En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d'encyclopédies, de livres, d'albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

Une lutinerie sur “Reykjavík, ses boutiques, ses trolls…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :