Fées et lutins de France – Maître Jean

Qu’on l’appelle Moestre Yan en Basse-Bretagne, Mait’Jean ou Petit Jean, Jeannot en Ille-et-Vilaine et encore Thomas à Dinan, Nautrou à Callac, notre Maître-Jean est un lutin des écuries bretonnes qui s’occupe fort bien des chevaux. D’ailleurs, ce sont de véritables hennissements de joie que l’on perçoit la nuit lorsque le lutin apporte la meilleure avoine aux bêtes. Certes, il reste lutin et ce nabot aux jambes de bouc arrache de temps à autre quelques crins ou s’amuse à couper certaines queues. Comme de nombreux êtres de son espèce, il prend souvent l’apparence d’un animal, chat, chien ou poulain.

richardely-bestiairefantastique
Retrouvez toutes les créatures féeriques de cette région et des régions de toute la France dans ce livre paru aux éditions Terre de Brume. Plus de 600 fées, lutins et autres membres du Petit Peuple français vous y attendent ! Richard Ely, Amélie Tsaag Valren, Bestiaire fantastique & créatures féeriques de France, Terre de Brume, 2013

Richard Ely

Né en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J'ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l'université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen... En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d'encyclopédies, de livres, d'albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

2 lutineries sur “Fées et lutins de France – Maître Jean

  • 20 avril 2019 à 15 h 03 min
    Permalink

    Bonjour M. Ely, je suis le créateur du Parc des Gnomes à Bécancour au Québec et ma question est la suivante: Je dis à mes visiteurs que les Gnomes du Parc proviennent de Bretagne et de Scandinavie, or on m’ a mentionné qu’il n’y avait pas de Gnomes en Bretagne mais des Korrigans! Qu’en pensez-vous

    Répondre
    • 20 avril 2019 à 16 h 27 min
      Permalink

      Les gnomes de votre parc, au chapeau rouge pointu, trouvent leur origine en Scandinavie et on les trouve lus bas en Allemagne, Pays-Bas et Belgique.
      En Bretagne, cette espèce n’existe pas. Mais les Korrigans étaient des fées avant de désigner des nains… On se perd donc facilement à suivre les traces des petits pas… 😁 bonne continuation à vous et au plaisir d’un jour voir de près vos jolies maisonnettes.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :