Fées et lutins de France – Braillards

Les Braillards de l’île de Noirmoutier font entendre leurs cris plaintifs lors des tempêtes nocturnes, ce qui les fait passer pour des pêcheurs tombés à l’eau. Les marins entendent ces cris, se jettent dans les vagues pour les sauver mais lorsqu’ils les rejoignent enfin, exténués, les lutins se hissent sur les flots et s’enfuient en marchant sur les eaux, riant de leur bonne farce.

 

richardely-bestiairefantastique

Retrouvez toutes les créatures féeriques de cette région et des régions de toute la France dans ce livre paru aux éditions Terre de Brume. Plus de 600 fées, lutins et autres membres du Petit Peuple français vous y attendent ! Richard Ely, Amélie Tsaag Valren, Bestiaire fantastique & créatures féeriques de France, Terre de Brume, 2013

L’Algarve, la contrée des Mouras encantadas…

mourasencantadas-algarve01

Toujours avide de découvrir des lieux enchantés, je me suis rendu en Algarve au château de Silves où une légende raconte que l’on peut entendre la nuit les gémissements ou les pleurs d’une Princesse enchantée, une Moura encantada enfermée dans la citerne du château… Les Maures enchantées ont toutes à peu près la même histoire. Elles sont nées d’un sort jeté par leur père lors de la fuite devant la reconquête chrétienne.  Les Maures occupaient la terre d’Algarve et s’en repartirent y abandonnant leurs trésors. Pour les garder, ils enchantèrent de jeunes princesses… De retour dans leurs terres, ces mêmes pères furent pris de tristesse et au gré du hasard chargèrent de la mission de ramener leurs filles de pauvres bougres désoeuvrés promettant la richesse à l’un, le mariage à l’autre…

mauresenchantees_8524

Pour délivrer une Moura encantada, il faut simplement à un jour précis, susurrer son prénom en brisant un petit pain magique. La jeune femme est alors libérée de sa mission et s’envole en fumée ou disparaît dans les airs pour s’en aller rejoindre les siens. Hélas, le preux chevalier improvisé ou souvent son épouse, mélangent les petits pains, les brisent bien trop tôt ou prononcent mal les prénoms. Peu importe la faute, le résultat est identique : la Moura encantada résidera à jamais dans son puits, sa grotte, son château ou sa citerne comme ici à Silves…

mourasencantadas_8537

mourasencantadas_8533

mauresenchantees_8528

Je n’ai pas eu, hélas, l’occasion d’entendre les murmures de la fée lorsque j’ai tendu l’oreille au-dessus de cette ancienne citerne dont vous voyez le toit ci-dessus, mais par contre, je me suis arrêté devant cette image, un peu plus bas dans la rue, trouvant que cette belle dame avait elle aussi quelque chose de féerique, n’est-il pas ?

mauresenchantees_8542

Sur la trace des Pixies…Becky Falls

Becky Falls dans le Dartmoor anglais est un lieu centré autour d’une rivière où passer une belle après-midi.

DSC_9528

On y remarque quelques clins d’oeil aux Pixies, ces petits êtres du Devon. L’entrée du parc est décoré d’une oeuvre en bronze de David Goode, artiste bien connu pour ses elfes magnifiques déclinées en statue de jardin ou fontaine.

beckyfalls001

La promenade est agréable, on y croise quelques money trees indispensables pour l’offrande aux Pixies afin que tout se déroule pour le mieux et qu’on égare aucun visiteur. Quant à l’eau, pour y avoir mis les pieds, elle est glacée !

beckyfalls02

Sur la piste des Pixies du Dartmoor… les Money Trees

A chaque voyage outre-Manche, je m’étonne du caractère encore bien vivant des croyances aux fées et lutins ici. Lors de mon dernier séjour en Angleterre, dans le Devon, j’ai croisé le chemin à maintes reprises de troncs où l’on avait inséré des pièces de monnaie.

moneytreepixies02

moneytreepixies03

La coutume veut que l’on paye un droit de passage aux Pixies pour emprunter un chemin, demander leur protection contre les serpents monstrueux, fantômes et autres terribles créatures hantant ces lieux ou tout simplement leur permission de traverser leur territoire.

moneytreepixies004

moneytreepixie05

Les Money Trees comme on les appelle là-bas ne sont pas rares. Omettre de déposer une piécette, c’est prendre le risque de fâcher les Pixies et d’être pixie-led, c’est-à-dire égaré par eux pour ne plus pouvoir retrouver le bon chemin. Mais il y a pire. Si déposer une pièce vous protégera, en prendre une sur un de ces troncs entraînera inévitablement le malheur et la malédiction des Pixies. Un de leurs traits et vous voilà fichu, rendu malade ou conduit vers une mort certaine… On ne plaisante pas avec les fées !

moneytree06

moneytreepixies001

Fées et lutins de France – Bouffon-noz

Le Bouffon-noz a pour habitude de s’installer au chaud près de l’âtre et d’y dévorer votre meilleur ragoût mis là à mijoter depuis le matin. Pour éviter que sa gourmandise ne mette un terme à vos projets culinaires ou que ce facétieux énergumène ne malmène votre sens de l’ordre, vous pouvez utiliser une astuce de grand-mère qui a fait ses preuves : chauffer une pierre près de l’âtre. Il ne manquera pas de s’y asseoir et de s’y brûler les fesses, ce qui mettra fin à ses visites crépusculaires.

 

richardely-bestiairefantastique

Retrouvez toutes les créatures féeriques de cette région et des régions de toute la France dans ce livre paru aux éditions Terre de Brume. Plus de 600 fées, lutins et autres membres du Petit Peuple français vous y attendent ! Richard Ely, Amélie Tsaag Valren, Bestiaire fantastique & créatures féeriques de France, Terre de Brume, 2013