Voyage en Islande – Le Troll de Hvítserkur

Comme dans tous les souvenirs de voyages, c’est souvent les moments les plus pénibles qui aboutissent aux plus merveilleuses découvertes.

Ce jour-là, le ciel ne nous avait pas gâté. Des pluies torrentielles, un brouillard épais n’auguraient rien de bon pour la suite du voyage et la direction prise vers le Hvítserkur, ce rocher emblématique du Nord de l’Islande. Et puis soudain, comme par enchantement, les nuages se dissipèrent, nous offrant des vues splendides, authentiques, parmi les plus belles qui nous aient été donné de voir.

Certes, il fallut se résoudre à quitter la route principale pour emprunter un chemin fait de bosses et de cailloux. Conduire en ces lieux était plutôt stressant, mais les coins de plus en plus charmants eurent raison de nos frayeurs. Des moutons, des phoques, des cormorans… Cette petite péninsule que nous longions se révéla être un bijou de charme et de nature.

 

Et puis, la rencontre avec le Hvítserkur fut vraiment un temps fort de notre périple islandais. Pouvoir toucher de mes mains ce rocher tant de fois entraperçu dans les légendes était un moment magique. Sa légende rejoint beaucoup de semblables, celle d’un troll surpris par les rayons du soleil et pétrifié sur place.  Ces créatures géantes sont connues pour leur penchant à vouloir tout détruire et leur haine féroce envers les Chrétiens. Le troll des lieux avait trouvé fort plaisant de lancer de gros cailloux en direction du monastère de Þingeyrar. Tellement occupé par sa tâche, il en oublia le temps et fut donc frappé par l’aube.

Accéder jusqu’à ce gros rocher n’est pas aisé, la pente menant à la plage en contrebas est raide, très raide et l’eau serpentant autour du rocher creuse des rivières parfois infranchissables. Mais il en aurait fallu bien plus pour renoncer et nous passâmes un moment des plus agréables au pied de ce pauvre troll, serti dans une plage bien jolie, entourée de vues superbes, une fois de plus.

 

Au bout de quelques heures, les yeux et le cœur remplis de merveilles, nous reprîmes la route, certain que d’autres surprises islandaises nous attendaient.

Richard Ely

Né en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J'ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l'université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen... En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d'encyclopédies, de livres, d'albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

Une lutinerie sur “Voyage en Islande – Le Troll de Hvítserkur

  • 8 juillet 2019 à 14 h 26 min
    Permalink

    J’ai du mal à croire que ce rocher ne va pas tomber, tant sa forme et la taille de ses appuis sont incroyables.
    J’ai l’impression qu’il suffit de pousser dessus pour qu’il tombe, comme un décor en carton-pâte de cinéma !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :