Sur la trace des elfes d’Islande – Les Yule Lads

Noël approchant, je me mets à repenser à mon voyage en Islande l’été dernier. A Reykjavik, deux magasins étaient spécialement dédiés à ce temps particulier de l’année. Il faut dire que l’Islande compte une tradition de Noël très riche en légendes et en elfes chapardeurs. Connaissez-vous les Yule Lads ? Les Jolasveinar comme on les appelle là-bas ?  Treize enfants de l’ogresse Gryla qui fuient leur montagne le temps de décembre pour venir un à un bousculer les cuisines et foyers islandais. Elfes ou gnomes, on ne sait plus très bien, les Yule Lads font rire et pleurer par leurs méfaits.

 

Vous désirez connaître leurs temps d’apparition et leurs farces ? Voici un extrait de mon dernier livre sur les Esprits de Noël où je parle de ces sacrés petits bonshommes :

« Le 12 décembre apparaît le Stekkjarstaur. Affublé de ses pieds semblables à deux poteaux, il visite les bergeries pour téter les brebis rendant très nerveux les moutons. Il est suivi le lendemain du Giljagaur aimant à se glisser dans les grilles d’écoulement et autres ravines des fermes. Il y attend sagement l’opportunité de voler la crème dans les seaux et bassines de lait. Au 14 décembre, ils sont rejoints par le Stúfur, bien reconnaissable à sa petite stature qui bondit sur les tables et dans les éviers pour se régaler des restes accrochés aux casseroles, surtout la graisse des fonds de poêles, son péché-mignon. Le jour suivant voit apparaître un autre gourmand, le Thvörusleikir qui fréquente lui aussi les cuisines et n’aime rien tant que de lécher les cuillères en bois imbibées du parfum des mets délicieux préparés en ce temps de gloutonnes festivités. C’est le 16 décembre que vient s’ajouter aux quelques gnomes bien affairés, le cinquième et tout aussi goinfre, le Pottasleikir encore appelé le Pottaskefill, chipant les casseroles pour en lécher le fond et les rendre aussi étincelantes que si elles n’avaient jamais été utilisées. »

Pour les autres, je vous invite à découvrir la suite dans le livre récemment paru aux éditions Véga/Trédaniel :

Richard Ely

Né en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J'ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l'université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen... En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d'encyclopédies, de livres, d'albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

2 lutineries sur “Sur la trace des elfes d’Islande – Les Yule Lads

  • 8 décembre 2018 à 5 h 06 min
    Permalink

    bonjour j’ai 42 ans et ma tete est remplis féerie de magie, je veux rester enfant

    Répondre
  • 10 décembre 2018 à 9 h 51 min
    Permalink

    Ils font des bêtises, mais au moins ils aident à faire la vaisselle et éviter le gâchis ! ^_^
    Ah, Noël est une période tellement magique, merci de m’en faire découvrir plus sur la féérie qui règne en cette période de l’année.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :