Mur d’Hadrien – Sur les traces de l’Arbre de Robin

Vous savez comment sont les lutins. On leur fait découvrir un film et ils se jettent dedans. Ainsi, l’été dernier, les miens ont découvert le monde fabuleux de Robin des Bois et cette vedette de Kevin Costner… Et voilà que ça se trémousse, sautille de partout… Le caprice se met en place et une nouvelle mission m’est assignée : me rendre au pied de l’Arbre de Robin des Bois. Si l’authentique est ce vieux chêne en la forêt de Sherwood que j’ai eu aussi l’occasion d’admirer, celui dont nous parlons aujourd’hui est un érable, un beau et vieil érable dont la silhouette a été immortalisée dans le film de Kevin Reynolds. Bref, le pari est pris, les bottines lacées, plus qu’à s’élancer !

Quelques jours plus tard, me voici quasiment à la frontière écossaise. Devinant dans les amas de vieilles pierres entassées, les fortifications romaines d’autrefois… La route promet d’être longue..

  Très longue…  Très, très longue…

Heureusement, les jolis coins ne manquent pas et on se pose facilement pour admirer les étangs, les prairies, les vues interminables…

 

Avant de reprendre la route de ce pèlerinage. Une longue route…

Très longue.

Très, très longue…

Heureusement ponctuée de belles digitales où les taches noires à l’intérieur des corolles me rappellent combien ce pays sauvage recèle de lutins et de fées.

Et puis voilà, il faut parfois simplement se mettre à rêver des fées pour que votre vœu se réalise. Au détour d’un chemin, en bas d’une colline, le voici le merveilleux érable tant recherché. L’Arbre de Robin !

Un dernier cliché avec mes lutins et on se met en marche vers de nouvelles aventures !

Richard Ely

Né en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J'ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l'université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen... En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d'encyclopédies, de livres, d'albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

6 lutineries sur “Mur d’Hadrien – Sur les traces de l’Arbre de Robin

  • 9 février 2018 à 15 h 39 min
    Permalink

    Un très très beau reportage, pas trop, trop long 😉
    Merci pour ces belles images.

    Répondre
  • 9 février 2018 à 17 h 01 min
    Permalink

    Ah, mais oui, c’est l’arbre où le fils de Petit Jean s’est réfugié pour échapper aux sbires du sheriff félon de Nottingham (incarné par le futur et regretté Severus Rogue), sous les ordres du balafré Guy de Gisborne.

    C’était donc le fameux mur d’Hadrien, que franchissent Robin et son compagnon sarrazin Azeem ?

    Diantre ! Que voilà un pèlerinage peu ordinaire…

    Répondre
  • 10 février 2018 à 17 h 56 min
    Permalink

    superbes paysages !! merci de nous faire voyager avec vous ! 😉

    Répondre
  • 10 février 2018 à 20 h 54 min
    Permalink

    J’ai bien aimé ton article et surtout, car ça concerne, je pense, robin des bois, une de mes histoires préférées. Bel article, merci à toi

    Répondre
  • 11 février 2018 à 12 h 29 min
    Permalink

    Waouh, super !
    Ça fait longtemps que je n’ai pas vu le film, et pourtant, je reconnais l’arbre sur la photo au premier coup d’œil.
    Ce mur est couvert de verdure, j’apprécie énormément cela.
    Ces photos sont splendides, et cet endroit est magique.
    J’espère que, lors de votre voyage, vous n’avez pas été intercepté par Guy de Gisborne et ses chiens, près de l’arbre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :