Pascal Moguérou nous plonge dans la sombre féerie

SOMBRES FÉERIES

Pascal Moguérou

Éditions Le Lombard

Présentation de l’éditeur:

A l’origine, si les contes de fées étaient emplis de merveilleux, ils étaient aussi de terrifiantes fenêtres ouvertes sur la noirceur du monde. Et la Féerie traditionnelle ne fait pas exception. Pour la première fois, l’un de ses chantres les plus célèbres, Pascal Moguérou, lève le voile sur la face sombre des contes et légendes, le temps d’un noir grimoire qui voit sa plume fleurie et son dessin sensuel danser une sombre sarabande menée par l’Ankou…

Notre avis:

Voici un album très attendu et qui fait grand bien à la féerie ! D’abord, car c’est un bel objet renouant avec la tradition des Beaux Livres féeriques. Ensuite, car l’auteur s’est avancé sur un sujet délicat, le côté obscur de la féerie.

Coup d’œil sur le contenant en premier lieu. Un beau grand livre à la couverture cartonnée et il faut bien le dire, somptueuse ! Tout est parfait. Le travail d’illustration avec ce sombre cornu dont le regard nous accroche à travers les ténèbres seulement éclairés de cette lune timide ; avec ces décors de ronces entrelacées… L’ajout côté fabrication avec ce titre doré… Voilà ce qu’on peut appeler un vrai travail de couverture, bien des éditeurs peuvent en prendre de la graine ! C’est donc un gros coup de cœur sur l’objet en soi, dans un contexte devenu par trop timide, Le Lombard a osé et met tout le monde d’accord : la féerie déclinée en bouquins se doit d’être aussi merveilleuse que le sont ses sources.

S’insinuant partout comme de méphitiques effluves, les charmes noirs suintent le long des ardoises et des murs de granit, passent sous les lourdes portes des granges jusque dans le foin des mangeoires, se glissent dans les lits aux draps de lin, comme des filets de bave insane souillant la terre, et les hommes comme les bêtes.

Une fois le livre ouvert, voici que l’on se plonge dans le second défi de cet ouvrage et pas le moindre. Présenter le côté sombre de la féerie n’est nullement aisé de nos jours. Le terreau féerique ayant été autant édulcoré par Disney que par ces idées de plus en plus tenaces que les fées ne sont que des êtres positifs. C’est vite oublier les dangers liés à la nature, aux lieux empreints de leur magie, aux maisons bâties sur le territoire d’un ancien génie. Chaque lumière possède sa part d’ombre. Pascal Moguérou nous le rappelle ici à travers une vingtaine d’histoires illustrées. Pas question de propos encyclopédiques, d’une liste exhaustive de créatures maléfiques, mais bien des récits, des aventures, des intrigues flirtant avec les ombres, puisant leurs sources aussi bien dans le folklore breton cher à l’auteur que dans les légendes outre-Atlantiques ou encore au sein d’une littérature fantastique ayant sans nul doute longtemps bercé Pascal Moguérou. Le résultat est un mélange de peurs. Celles qui punissent l’homme trop curieux, malhonnête, naïf, égaré. Celles qui se glissent chaque nuit sous le lit de l’enfant. Celles qui grattent aux portes et planchers. Celles qui guettent nos pauvres vies à travers les broussailles lorsque la lune se met à saigner… Les mots de Pascal Moguérou empruntent des chemins qui nous font trembler et se montrent ici bien plus forts en ressenti que ses illustrations qui finalement adoucissent le propos. Une plume trempée dans l’horreur, l’angoisse et la noirceur, mais un pinceau demeurant au plus près de ce que l’auteur a toujours su nous servir : évasion, merveille et humour. Le mélange des deux aboutit à un livre qui fera entrer ces créatures dans bien des chaumières, apportant un peu de lumière à cette part indissociable de Féerie et recouvrant d’une part d’ombre nécessaire les bibliothèques qui ont osé oublier.

Richard Ely

Né en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J'ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l'université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen... En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d'encyclopédies, de livres, d'albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

3 lutineries sur “Pascal Moguérou nous plonge dans la sombre féerie

  • 15 mai 2017 à 17 h 44 min
    Permalink

    je l’ai commandé, je vais pas tarder à le recevoir, je suis super pressée !!
    Pascal Moguerou est l’un de mes illustrateur préféré, je trouve tous ses dessins vraiment magnifiques !! 🙂

    Répondre
  • 16 mai 2017 à 14 h 34 min
    Permalink

    J’adore Moguérou! Dommage qu’il soit si rare dans les festivals!
    Merci pour ce beau reportage!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :