Le plein d’énergie féerique au jardin !

Je ne sais pas vous, mais moi, passer une belle journée dans mon jardin, cela fait un bien fou ! J’ai la chance d’avoir pu aménager un jardin où les fées se sentent bien. J’y observe chaque jour les oiseaux faire leur nid et dans quelques semaines, les premiers oisillons s’envoler. On y rencontre hérissons, musaraignes, souris (chats aussi), mésanges, moineaux, piverts, corneilles, choucas et plein d’autres petits invités et habitants. Le plein de plantes bien sûr… Tout cela fait aussi partie de mon Petit Monde…

 

jardin10

jardin09

jardin08

jardin07

jardin06

jardin005

Richardely

Richard Ely on FacebookRichard Ely on InstagramRichard Ely on PinterestRichard Ely on TwitterRichard Ely on Youtube
Richard Ely
Richard Ely
Né en 1974 à Gent, en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier, ce qui m'a lancé sur la trace des fées, elfes et lutins au travers de mes études universitaires. Sur mon chemin, j'ai eu la chance et l'honneur de croiser trois personnes qui ont façonné mon regard sur ce Petit Monde : Thomas Owen, Pierre Dubois et Claude Seignolle.
Tour à tour écrivain, journaliste, ethnobotaniste, guide nature, j'ai vécu intensément cette passion en créant des magazines fantastiques, des expositions, des festivals, mais aussi en proposant des sorties nature à la découverte des fées et lutins. Depuis 2007, j'écris des livres, encyclopédies et albums illustrés autour de la féerie tout en tenant le blog spécialisé Peuple-feerique.com

Related posts

8 thoughts on “Le plein d’énergie féerique au jardin !

  1. Céline

    Quel joli jardin où il doit faire bon rêver. … 🙂

  2. Estelle

    Wahou ! Quel magnifique jardin féerique…Il doit faire bon y flâner parmi les fées 🙂

  3. Morgane

    Quel enchanteur et magique jardin… Bravo à toi !
    Juste une question ; comment fais-tu pour gérer les volatiles, et les instincts félins ?
    J’espère que tu profites bien du soleil de ton lieu enchanteur,
    Blessed be.

    1. Eh oui Morgane, c’est un problème, l’instinct. Comment je fais ? Eh bien déjà, je n’ai pas de chat à moi. Il y en a déjà beaucoup dans mon quartier et mon jardin est devenu le territoire de jeu de 6 d’entre eux. J’interviens comme je peux, surtout au moment du décollage des mésanges… Mais bon, c’est la nature. J’ai le même mal au coeur au moment du premier nourrissage des bébé pies, quand leurs parents visitent les nids des merles, hélas… mais bon, encore une fois, c’est la nature et c’est comme ça. On peut parfois sauver un petite bête et la revoir en forme quelques temps plus tard, parfois pas et se dire que cela fait partie de l’équilibre. Sans prédateur, tout serait déséquilibré. Ceci dit, un chat ayant un territoire de 5 km2 en moyenne, il y en a beaucoup trop et les ravages sur les plus fragiles comme par exemple les musaraignes, c’est alertant.

  4. Morwen

    Superbe ce jardin. Je comprends tout à fait que les fées s’y sentent chez elles…
    Merci pour ce joli partage
    La ptit’elfe

  5. Ton jardin est superbe, cela me fait penser à la

  6. Ton jardin est superbe, cela me fait penser à la chanson… » c’est un jardin extraordinaire « de Charles Trenet….On doit tous créer des endroits, aussi petits soient ils …pour apporter de la beauté et de la magie…..La nature est tellement belle ….Tous les Enfants du monde devraient en avoir un…… Bravo et merci pour ce partage <3

  7. Oulah ! Je ne pensais pas que ces quelques vues de mon petit paradis allaient susciter tant de commentaires. Merci, merci, je suis heureux qu’il vous plaise 😉

Leave a Comment