Concours spécial Pascal Moguérou : LA question

Waouh ! Vous avez été très nombreux à réagir au lancement de ce concours spécial Pascal Moguérou ! Le lot en jeu est un dessin original du Maître ès Korriganed :

original-PascalMoguerou

Trois conditions pour tenter de remporter cette magnifique illustration:

  1. Répondre à cette question : De quel livre de Pascal Moguérou est tiré le conte « Lommig » publié dans son billet du 15 mars 2016 ? (Attention, il n’y a pas de piège)
  2. Criez haut et fort votre admiration pour les Korrigans
  3. Répondez à la question et répandez votre amour pour les Korrigans dans un commentaire à ce post et uniquement à ce post sur ce blog au plus près du moment opportun. Un indice sur ce mystérieux moment ? Ahah, là, il vous faudra être abonné à notre newsletter… (Ben oui quoi, c’est un concours féerique, y a toujours un tour de ces satanés lutins pour vous faire râler. Enfin, voyez le bon côté des choses, être abonné à notre newsletter, c’est recevoir le plein d’infos de Féerie, augmenter ses chances de gagner à l’un de nos concours et nous soutenir dans notre travail quotidien pour faire connaître et apprécier fées et lutins !)

32 réponses à “Concours spécial Pascal Moguérou : LA question”

  1. Hélène GUIARD dit :

    L’Heure des fées
    Korrigans Korrigans Korrigans, Lommig est un protecteur, protégez-le et brisez les malfaisants !

  2. Mélusine dit :

    Le conte « Lommig » est tiré du livre « L’heure des fées ».

    Les korrigans, mes petits héros ! Vous qui avez tant de noms : gnome, poulpiquet, kornigaret…
    Ne cessez jamais d’exister, continuez vos frasques et vos tours de magie !
    Vous êtes l’âme magique de la Bretagne, capable d’horribles vengeances mais aussi de faire preuve d’une extrême générosité.

  3. anita farge dit :

    Bonjour
    le compte Lomming est tiré du compte « l’heure des fées »

    Korrigan créature légendaire de Bretagne. Montre toi, montre moi le chemin de la forêt enchanté .Montre moi le chemin du mieux voir, celui de ta magie, de tes farces, et de ta générosité .Merci Korrigan dans cette foret ou tu vie j’apprends à écouter, à observer, et je souris en t’apercevant .Merci.Merci de ta magie .

  4. Sylvie dit :

    L’heure des fées! J’adore!
    À mon amour pour les Korrigans!
    Continuer à vivre pour nos cœurs aimant la nature et protéger tout!
    Les êtres de la nature doivent nous enivrer de leurs présences et enchantement! C’est la magie de la vie, de la promenade dans les bois et le charme de nos jardins et potagé.
    J’ai fait la rencontre personnellement du visage d’un arbre et son gnome compagnon, désolé d’avoir été brisé.
    Non par l’homme, ce qui rendait ma peine moins grande, mais par Mere nature qui a dû évaluer que leurs temps était venu….. Je vous enverrai la photo!
    Les illustrations de l’heure des fées sont d’une beauté révélatrice qu’est la nature. Merci!

  5. Jauret dit :

    Bonjour,

    Lomming est tiré du conte « l’heure des fées »
    L’espieglerie des Korrigans….et le pouvoir qu’ils possèdent à fabriquer de l’OR ! ^^

  6. France dit :

    Bonjour,
    « Lommig » est tiré de l’heure des fées !
    et… J’AIME, non J’ADORE LES KORRIGANS <3 <3 <3

    Amitiés

  7. Christiane dit :

    Bonjour,

    Lommig est tiré du fabuleux livre « l’heure des fées »

    AH Breizh Korriganed (surtout des Monts d’Arrée…) me a gar ac’hanoc’h !!!!!

    Korriganed ou Poulpikets, Kornandons ou Ozégans, vous êtes les gardiens des trésors des collines.
    Vous êtes extrêmement riches, mais aussi incroyablement avares.
    La légende vous donne des capacités d’alchimistes, ce qui expliquerait votre richesse.
    Korriganed vous êtes des esprits prenant l’apparence de nains dans la légende celtique et plus particulèrement bretonne.
    Parfois bienveillants ou malveillants, vous avez une magnifique chevelure et des yeux rouges lumineux pour ensorceler les mortels, ou comme petits, noirs et velus, coiffés de chapeaux plats avec des rubans de velours, voire même possédant une grosse tête fort laide et très ridée.
    Vous hantez surtout les sources et les fontaines où je vous retrouverai bien volontiers là bas dans votre belle Bretagne…

    Amitiés

  8. Fontaine dit :

    Le livre en question est « l’heure des fées »!!
    Pour ce qui est des korrigans, je les est vu courir partout sur les menhirs de Carnac quand j’étais kid’s,pleins de musique et de chants et j’ai bien essayé de les suivirent les bougres!!
    Ils m’ont inspiré pendant toute mon enfance et me hante encore aujourd’hui!!!
    Et ceci n’est pas fini, car qui fée des noeuds à mes lacets, qui me coince les doigts dans les tiroirs, qui me fée des croche pieds dans les escaliers?? Tous ça pour dire qu’ils sont blagueurs mais je les aiment beaucoup pour tout se qu’ils nous font découvrir dans la nature, dans les milliards de contes et de légendes qui nous parle d’eux et qui pour certains sont d’une vérité frappantes!!
    KORRIGANS JE VOUS AIMENT

  9. Sandie dit :

    Bonjour,

    La réponse à la question est : l’heure des fées.

    En ce qui concerne les KORRIGANS, ce sont des Esprits qui prennent l’apparence de Nains dans la Tradition Celtique et Bretonne, ils font parti du Petit Peuple.

    Description : Ils peuvent être dotés d’une magnifique chevelure et de yeux rouges lumineux avec lesquels ils sont censés ensorcelés les mortels ou être décrits comme étant petits, noirs et velus, coiffés de chapeaux plats avec des rubans de velours, les filles étant coiffées de bonnets violets.

    Bienveillants ou malveillants ils peuvent aussi faire preuve d’une générosité dont l’immensité est incomparable, d’une extrême grandeur, mais peuvent être aussi d’horribles vengeances.

    Habitats: Grottes, les Tumulus ( ) ou encore les Dolmens, les Sources, les Fontaines et les Landes.

    On leur attribue les ronds de sorcières qu’on trouve dans les prés ou les sous-bois. Ils se servent des cercles pour danser à la tombée du jour.

    Dans la nuit du 31 Octobre, ils sévissent à proximité des Dolmens, prêts à entraîner leurs victimes dans le monde souterrain pour venger les morts des méfaits des vivants.

    KORRIGANS, KORRIGANS, KORRIGANS, Je vous admire pour votre BIENVEILLANCE, VOTRE AMOUR ET POUR VOTRE PROTECTION.

    KORRIGANS, KORRIGANS, KORRIGANS,
    JE VOUS AIMES….

  10. DEVELLE dit :

    LOMMIG est tiré du livre l’heure des fées.
    Ces petits korrigans espiègles protègent tout de même j’en suis certaine notre maisonnée même s’ils nous ouvrent ou ferment des portes et qu’ils nous cachent des clés. Ils sont toujours avec nous et protègent notre arbre d’enfants hihihi💖

  11. Sandie dit :

    Bonjour,

    La réponse à la question est : l’heure des fées.

    En ce qui concerne les KORRIGANS, ce sont des Esprits qui prennent l’apparence de Nains dans la Tradition Celtique et Bretonne, ils font parti du Petit Peuple.

    Description : Ils peuvent être dotés d’une magnifique chevelure et de yeux rouges lumineux avec lesquels ils sont censés ensorcelés les mortels ou être décrits comme étant petits, noirs et velus, coiffés de chapeaux plats avec des rubans de velours, les filles étant coiffées de bonnets violets.

    Bienveillants ou malveillants ils peuvent aussi faire preuve d’une générosité dont l’immensité est incomparable, d’une extrême grandeur, mais peuvent être aussi d’horribles vengeances.

    Habitats: Grottes, les Tumulus ou encore les Dolmens, les Sources, les Fontaines et les Landes.

    On leur attribue les ronds de sorcières qu’on trouve dans les prés ou les sous-bois. Ils se servent des cercles pour danser à la tombée du jour.

    Dans la nuit du 31 Octobre, ils sévissent à proximité des Dolmens, prêts à entraîner leurs victimes dans le monde souterrain pour venger les morts des méfaits des vivants.

    KORRIGANS, KORRIGANS, KORRIGANS, Je vous admire pour votre BIENVEILLANCE, VOTRE AMOUR ET POUR VOTRE PROTECTION.

    KORRIGANS, KORRIGANS, KORRIGANS,
    JE VOUS AIMES….
    Répondre

  12. Sylvie dit :

    Ahhhhhh M.Ely!
    Vous êtes aussi malin et coquin qu’un Korrigan! Vous avez pensé aux admirateurs a l’ouest du monde des petits peuples qui habitent chez vous?!!
    Bonne journée!

  13. lady fae dit :

    Le magnifique dessin est tiré de l’ouvrage « L’Heure des Fées »

    Korrigans, certains vous ont
    Oubliés.
    Ravivons nos mémoires
    Rêvons de vous rencontrer sur une
    Ile enchantée.
    Gageons de vous
    Aimer et de
    Ne plus jamais vous
    Sous-estimer !

    Merci pour ce bien joli concours !

  14. guiffant dit :

    1ere question :réponse « l’heure des fées  »

    on les adore et on les craint …au coeur du pays breton ! d’étranges petits êtres ..
    ils sont dotés d’une force surnaturelle et pourvus de puissants pouvoirs magiques , se métamorphosent pour tourmenter et effrayer les mortels ..Ah qu’on les aime , ah qu’on les craint …vives les korrigans

    Bonne chance à tous

  15. Christelle dit :

    Un câlin de Korrigan de ce style et avec cet enthousiasme ferait frémir de plaisir l’amoureuse que je suis des forêts et autres cachettes de ces êtres facétieux le long des chemins tortueux !!!
    Comment ne pas craquer !? Ne pas rêver d’arborer cette illustration au creux de notre nid douillet !?
    J’espère que cette fameuse heure, »L’heure des fées » dont est extrait le conte « Lomming » sera la bonne pour moi ^^

    Dans tous les cas, je répands d’ores et déjà ici mon affection pour les Korrigans en partageant un poème de Fauvy Nolwen :

    « Pierres dressées,
    Lande brisée.
    Chiendent, Luzerne et Bruyère !
    Mortel ! DeSsous le Menhir,
    Entends les rires !
    Quand les étoiles brillent au firmament,
    Joyeusement dansent les Korrigans !
    Ils sortent sous la Lune,
    Exhiber leurs tresses brunes.
    Faire la ronde et chanter
    Et au dépends des Mortels s’amuser !
    Voici,
    La Facétie légendaire de nous autres Korrigans !
    Si l’ombre menace,
    Nos sorciers aux longues robes rouges et aux bâtons de foudre font face !
    Toujours, même sous le vent de la guerre levant,
    Reste vaillant le coeur des Korrigans.
    Alors la magie luit,
    Les Oghams s’élèvent dans la nuit
    Et unissent la Lune et la Terre. »
    Fauvy Nolwen

  16. Lavande dit :

    Ce joli conte est paru dans «L’Heure des Fées».

    Korrigans, Korrigans, certains vous disent parfois méchants.
    Mais certainement moins que ces malfaisants
    Qui sèment la mort partout sur leur passage.
    Encore, encore …
    Asie, Afrique, Europe,
    Pas de frontières.
    Encore, encore …
    Hier Paris, la Joyeuse,
    Bruxelles, ma Belle
    Aujourd’hui …

    Korrigans, Korrigans,
    D’autres vous disent malicieux et farceurs …
    Cela, je le crois de bon cœur.

    Ce dont je suis sûre, Korrigans, Korrigans
    C’est que vous peuplez la belle Bretagne.
    En été, à Huelgoat la féerique, j’irai.
    Vous y rencontrer dans une ronde endiablée avec vos amies les Fées
    Tel est mon premier souhait.

    Korrigans, Korrigans,
    Vous accueillir dans ma petite maison,
    Tel est mon second souhait.

    Quant au troisième …
    Quoi d’autre que la Paix!

    Amicalement.

  17. Anya dit :

    La réponse est « L’Heure des Fées ».

    Suite à cela, j’en profite pour clamer mon adoration pour le Petit Peuple et particulièrement pour les Korrigans. Depuis toute jeune, les histoires de féerie ont rempli mes journées, mes soirées et mon imagination. Le soir, mes parents me racontaient des histoires de fées, de korrigans, de gnomes, de petits trolls et depuis, elles ne m’ont plus quittées. Encore aujourd’hui, à 32 ans, cette féerie fait partie de ma vie. Dès que l’âge de pouvoir faire ce que je voulais s’est annoncé, ma première décision fut de partir en Bretagne afin d’essayer de croiser un petit Korrigan au détour d’un chemin dans la forêt de Brocéliande. J’aimerais tellement pouvoir me retrouver nez à nez avec leur petite bouille malicieuse et leur chevelure flamboyante. Malheureusement, mes amis faisant sans doute un peu trop de bruit, aucun ne s’est montré. Un peu déçue mais toujours persuadée de leur existence il a bien fallut que je rentre chez moi, en Belgique. Quand je me promène dans ma région du Hainaut, et que j’aperçois un rond de sorcière, je ne peux m’empêcher de penser qu’un ou plusieurs Korrigans sont passés par là. Ahhhh que cela doit être apaisant et agréable de vivre cette vie en pleine nature, de farcer quand bon leur semble et d’aider ceux qui en ont besoin. Si je pouvais juste pour une journée partager leur vie, je serais la plus heureuse des femmes. Et soyez en sûr, je parlerai de vous à mes enfants, il est hors de question qu’ils grandissent sans connaitre votre existence.

    Et merci beaucoup pour ce concours, j’adore 🙂

  18. Morgane dit :

    Le conte « Lommig » est tiré du fabuleux ouvrage « L’Heure des fées ».
    Merci encore pour ce concours, et bonne chance à tous ! Un dessin de Moguérou a de quoi faire baver tout le monde 🙂

    Korrigans, bien souvent emblème du Petit Peuple, vos facéties et jeux font briller les yeux des enfants, qui écoutent ces récits des bois bretons au coin du feu. Mais gare à ceux osant vous défiez, car votre générosité n’a d’égale que votre cruauté ! Alors prudence, si vous les entendez rire. Prudence, si vous apercevez leurs petits chapeaux noirs. Gare, éloignez vous de leurs trésors !
    Car le Petit Peuple est libre des hommes, et aucun ne saura les entraver.
    Alors, aujourd’hui encore, les générations bretonnes se succèdent avec le même sage discours « Prudence face aux Korrigans ; respectons-les pour mériter leur bonté, ou le sot aura un bien mauvais sort. »

  19. Christelle dit :

    Je tente une seconde fois en espérant être au plus près 🙂
    Un câlin de Korrigan de ce style et avec cet enthousiasme ferait frémir de plaisir l’amoureuse que je suis des forêts et autres cachettes de ces êtres facétieux le long des chemins tortueux !!!
    Comment ne pas craquer !? Ne pas rêver d’arborer cette illustration au creux de notre nid douillet !?
    J’espère que cette fameuse heure, »L’heure des fées » dont est extrait le conte « Lomming » sera la bonne pour moi ^^

    Dans tous les cas, je répands d’ores et déjà ici mon affection pour les Korrigans en partageant un poème de Fauvy Nolwen :

    « Pierres dressées,
    Lande brisée.
    Chiendent, Luzerne et Bruyère !
    Mortel ! DeSsous le Menhir,
    Entends les rires !
    Quand les étoiles brillent au firmament,
    Joyeusement dansent les Korrigans !
    Ils sortent sous la Lune,
    Exhiber leurs tresses brunes.
    Faire la ronde et chanter
    Et au dépends des Mortels s’amuser !
    Voici,
    La Facétie légendaire de nous autres Korrigans !
    Si l’ombre menace,
    Nos sorciers aux longues robes rouges et aux bâtons de foudre font face !
    Toujours, même sous le vent de la guerre levant,
    Reste vaillant le coeur des Korrigans.
    Alors la magie luit,
    Les Oghams s’élèvent dans la nuit
    Et unissent la Lune et la Terre. »
    Fauvy Nolwen

  20. Anya dit :

    La réponse est « L’heure des Fées ».
    Suite à cela, j’en profite pour clamer mon adoration pour le Petit Peuple et particulièrement pour les Korrigans. Depuis toute jeune, les histoires de féerie ont rempli mes journées, mes soirées et mon imagination. Le soir, mes parents me racontaient des histoires de fées, de korrigans, de gnomes, de petits trolls et depuis, elles ne m’ont plus quittées. Encore aujourd’hui, à 32 ans, cette féerie fait partie de ma vie. Dès que l’âge de pouvoir faire ce que je voulais s’est annoncé, ma première décision fut de partir en Bretagne afin d’essayer de croiser un petit Korrigan au détour d’un chemin dans la forêt de Brocéliande. J’aimerais tellement pouvoir me retrouver nez à nez avec leur petite bouille malicieuse et leur chevelure flamboyante. Malheureusement, mes amis faisant sans doute un peu trop de bruit, aucun ne s’est montré. Un peu déçue mais toujours persuadée de leur existence il a bien fallut que je rentre chez moi, en Belgique. Quand je me promène dans ma région du Hainaut, et que j’aperçois un rond de sorcière, je ne peux m’empêcher de penser qu’un ou plusieurs Korrigans sont passés par là. Ahhhh que cela doit être apaisant et agréable de vivre cette vie en pleine nature, de farcer quand bon leur semble et d’aider ceux qui en ont besoin. Si je pouvais juste pour une journée partager leur vie, je serais la plus heureuse des femmes. Et soyez en sûr, je parlerai de vous à mes enfants, il est hors de question qu’ils grandissent sans connaitre votre existence.

    Et merci beaucoup pour ce concours, j’adore 🙂

  21. Aubry dit :

    Le conte lommig est tiré de l’heure des fées!! J’arpente les monts d’Arrée en espérant en voir un jour… Je me rapelle plus jeune avoir fait le korrigan pour un conteur et une classe de découverte en pleine nuit près des noces blanches…

  22. Morgane dit :

    Le conte « Lommig » est tiré du fabuleux ouvrage « L’Heure des fées ».
    Merci encore pour ce concours, et bonne chance à tous !

    Korrigans, bien souvent emblème du Petit Peuple, vos facéties et jeux font briller les yeux des enfants, qui écoutent ces récits des bois bretons au coin du feu. Mais gare à ceux osant vous défiez, car votre générosité n’a d’égale que votre cruauté ! Alors prudence, si vous les entendez rire. Prudence, si vous apercevez leurs petits chapeaux noirs. Gare, éloignez vous de leurs trésors !
    Car le Petit Peuple est libre des hommes, et aucun ne saura les entraver.
    Alors, aujourd’hui encore, les générations bretonnes se succèdent avec le même sage discours « Prudence face aux Korrigans ; respectons-les pour mériter leur bonté, ou le sot aura un bien mauvais sort. »

  23. Mélusine dit :

    Le conte de Lommig se trouve dans « L’heure des fées ».
    Korrigans, petits guerriers protecteurs de la Bretagne, dès qu’il fait nuit, vous vous levez, vous courrez dans la vallée et effrayez les passants. Car la nuit vous appartient, mieux vaut éviter votre chemin !
    Vous avez bien d’autres noms : « farfadets », « duz », « korrigs », « komaudons », « korandons », « kormandons », « kérions », « ozégans », « fomiquets » ou encore « chorriquets ».
    Mais pour moi, vous êtes avant tout des créatures magiques et des héros, qu’importe si vous faites le bien ou le mal dans les histoires…
    Vous serez toujours mes héros à moi ! <3

    • Richard Ely dit :

      Bravo Mélusine ! Vous êtes la grande gagnante de ce joli petit concours. Merci aux nombreux participants. Pascal Moguérou vous réservera une nouvelle surprise au prochain trimestre et d’ici là d’autres concours tous aussi passionnants !

  24. Quentel Elise dit :

    Bonjour à tous,
    Le conte Lommig est extrait de « l’heure des fées ».

    Une promenade dans les bois, une balade au bord de la mer, une escapade dans les champs,
    tous ces endroits me rappellent les korrigans.
    Le couché de soleil jouant entre les arbres, une brume matinale,un vieil arbre noueux,
    je vous sens me surveiller.
    Ces instants magiques, féériques, me laisse rêveuse.
    Dans mon coeur, votre monde au delà du réel, a pris racine.

  25. Caroline dit :

    Bonsoir,
    « Lommig » provient du magnifique livre « L’heure des fées ».
    Depuis mon enfance je vis parmi les fées, korrigans et autres créatures du petit peuple grâce à de merveilleux illustrateurs tels que Pascal Moguérou. Un immense merci à lui pour tous ces rêves graphiques et toute la magie qu’il nous apporte en ces temps difficiles!

  26. CHRISTIANE dit :

    Bonjour,

    Lommig est tiré du fabuleux livre « l’heure des fées »

    AH Breizh Korriganed (surtout des Monts d’Arrée…) me a gar ac’hanoc’h !!!!!

    Korriganed ou Poulpikets, Kornandons ou Ozégans, vous êtes les gardiens des trésors des collines.
    Vous êtes extrêmement riches, mais aussi incroyablement avares.
    La légende vous donne des capacités d’alchimistes, ce qui expliquerait votre richesse.
    Korriganed vous êtes des esprits prenant l’apparence de nains dans la légende celtique et plus particulièrement bretonne.
    Parfois bienveillants ou malveillants, vous avez une magnifique chevelure et des yeux rouges lumineux pour ensorceler les mortels, ou comme petits, noirs et velus, coiffés de chapeaux plats avec des rubans de velours, voire même possédant une grosse tête fort laide et très ridée.
    Vous hantez surtout les sources et les fontaines où je vous retrouverai bientôt volontiers là bas dans votre belle Bretagne…

    Amitiés

  27. anita farge dit :

    Bonjour
    le compte Lomming est tiré du compte « l’heure des fées »

    Korrigan créature légendaire de Bretagne. Montre toi, montre moi le chemin de la forêt enchanté .Montre moi le chemin du mieux voir, celui de ta magie, de tes farces, et de ta générosité .Merci Korrigan dans cette foret ou tu vie j’apprends à écouter, à observer, et je souris en t’apercevant .Merci.Merci de ta magie .

    Répondre

  28. Richard Ely dit :

    Bravo Mélusine ! Vous êtes la grande gagnante de ce joli petit concours. Merci aux nombreux participants. Pascal Moguérou vous réservera une nouvelle surprise au prochain trimestre et d’ici là d’autres concours tous aussi passionnants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *