Découvrez-en un peu plus sur Le Grand Livre des Esprits de la Maison

Je vous en dévoile l’introduction agrémentée de quelques clichés maison. Un livre qui fourmille d’elfes, de lutins et de fées dont la sortie en cette période est plus que justifiée. En effet, c’est à l’approche de Noël que dans de très nombreuses contrées, les esprits se manifestent, se réveillent… Un cadeau à mettre sous le sapin cette année qui enchantera tous les passionnés de Féerie !

grandlivreespritsmaison340

 » Trois hivers. C’est le temps qu’il a fallu avant que vous teniez ce livre entre vos mains. Curieusement, le précédent volume, consacré aux esprits de la nature, avait pris lui aussi autant d’années de recherche et d’écriture, mais ponctuées de trois printemps…

L’hiver. L’hiver a quelque chose qui nous ramène à notre foyer, à la chaleur des bûches enflammées, la douceur grisante des braises. Il suffit d’un bon fauteuil, d’un thé parfumé ou de quelque spiritueux pour vous réchauffer l’âme et entrevoir l’esprit du lieu.

glem7329

A l’heure où j’écris ces quelques lignes, un orage a éclaté. Le ciel gronde et fulmine d’éclairs. Il est d’encre noire. Sur la vitre des fenêtres viennent claquer gouttes de pluie et grêlons de gelée. La bourrasque se glisse de dessous les portes offrant une piqûre glaciale à mon corps qu’aussitôt un élan de chaleur en provenance de l’âtre vient apaiser. Elle fait siffler d’un air terrifiant les chambranles, craquer les meubles et l’escalier, frappe les tuiles… C’est toute la force du sauvage qui tente de briser la coquille de cette demeure. Mais rien n’y fait. Elle est bien gardée. A chacune des gifles du dehors répondent les écus du dedans. Autant de talismans contre le mauvais œil…

grandlivredesespritsdelamaison334

L’histoire de ces Esprits de la Maison, ces Gardiens du Foyer, ces Génies domestiques va de pair avec celle de l’Homme. Tout commence avec le feu. Cette invention, ce cadeau des dieux qui distingue l’être humain de l’animal. L’étincelle salvatrice garante de notre survie. Car l’Homme n’est rien sans le feu. Sa fourrure des plus minces ne le protège pas contre le froid, son système digestif ridicule ne peut facilement assimiler la nourriture crue, l’eau pesante sur ses vêtements a vite fait de l’enrhumer, le gripper, le tuer… Le feu, c’est la vie. Et pour protéger ce bien incommensurable, il a fallu construire autour de ce trésor des murs, un toit, une cheminée… Le foyer est la maison, la maison est le foyer.

glem7320
Pour construire, il faut une permission. Non le pauvre papier délivré par quelque autorité, mais bien le signe approbateur du génie topique. Une offrande est faite. La poule sacrifiée disparue, le présent accepté, l’homme peut alors bâtir sa future demeure. Dans le cas contraire, il lui faut déplacer son projet. Toute bravade à une interdiction claire du génie du lieu est punie d’un mal terrible.

glem7330
Le petit maître des lieux se transformera au gré de l’avancée du bâti en esprit domestique ou bien le premier être à pénétrer dans la demeure, le premier sacrifié, emmuré, décédé… en deviendra le précieux gardien, comblant de ses bienfaits les générations futures, les préservant du malheur et des maladies, les protégeant des autres esprits et de tous ces croquemitaines qui en veulent tant à leur progéniture.

grandlivredesespritsdelamaison7332

Mais les demeures tranquilles n’existent pas. A un moment ou un autre, un fantôme s’invite, un tapageur tambourine, un farfadet se fâche, un objet disparaît. Il faut alors ruser de prières, d’amulettes et de chansons pour que l’équilibre soit rétabli.

glem325

Des esprits, des formules, des offrandes, vous en trouverez bien des traces en ces pages. Voilà qu’au cours de ces trois hivers, je les ai patiemment rassemblés pour vous. Le tout a été une fois de plus illustré par le talent magique de Frédérique Devos. Nous ne nous étendrons pas sur le prix payé. Nous avons arrêté de compter le nombre d’objets disparus, déplacés ; les nuits de vacarme et les poussées cauchemardesques.

grandlivreespritsmaison338
Voilà que s’entrouvre Le Grand Livre des Esprits de la Maison. Ecoutez les murmures de derrière vos murs, sentez les parfums qui remontent de la cave, touchez le bois des poutres, la pierre de l’âtre… Une vibration du parquet, un mouvement dans les tentures, un bruit de pas dans le grenier… Oui, votre maison est hantée. Confiez-lui une part de votre âme. La boucle sera bouclée. »

Richard Ely

LE GRAND LIVRE DES ESPRITS DE LA MAISON, Richard Ely (textes) et Frédérique Devos (Illustrations), éditions VEGA, 2015

A découvrir chez votre libraire habituel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *