La fée filante

J’aime à me promener
Sur un pétale doré
Descendre le long de la tige
Courir de feuille en feuille
Écartant mes rémiges
Jusqu’à en perdre haleine
Et franchir le seuil
De l’impossible scène

J’aime cette liberté
De me jeter dans les airs
Décoller de la terre
Privilège de fée

Et toutes les heures durant
Plonger dans l’irréel ballet
Du rire d’un enfant
D’un songe bien épais

M’endormir enfin
Sur un moelleux nuage
Sous la couverture sage
Des étoiles de demain

 

2 réponses à “La fée filante”

  1. Céline dit :

    C’est très beau <3 !! Merci pour ce joli rêve.

  2. Christiane dit :

    Merci pour ce très joli poème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *