God Save The Crime, la face sombre de Pierre Dubois ?

On saît que notre elficologue préféré voue une vraie passion pour Jack l’Eventreur et les thrillers anglais. Le voici qui signe un roman noir, presque dérangeant, tant va loin l’exploration du crime et de la perversité d’un couple sanguinaire dans le vieux Londres…  Un roman sorti chez Hoëbeke.

 

godsavethecrime

 

 

Présentation éditeur :

Londres, 1888 : plusieurs prostituées sont assassinées aux alentours de Whitechapel, des meurtres jamais élucidés dont la cruauté inédite façonne la légende de Jack l’Eventreur. Inspiré par l’aura démoniaque du tueur en série, Pierre Dubois nous livre ici sa version de l’affaire. La rencontre d’un chirurgien austère et d’une jeune fille de bonne famille : l’aventure pourrait commencer comme un roman rose dans une Angleterre victorienne guindée. Mais elle tourne immédiatement en passion charnelle et sanguinaire dont l’auteur relève les glissements en retraçant méthodiquement l’itinéraire du couple Jack et sa comparse dans l’East End londonien. Noir, dérangeant et férocement barbare, God Save the crime serait en d’autres temps à classer aux tréfonds de l’enfer de toute bibliothèque tant les péripéties sexuelles et meurtrières du couple sont extrêmes. Eros et Thanatos oeuvrent ici sur le mode de la surenchère sans limites, au point que l’escalade érotique scellant le destin des héros de L’Empire des sens semble une bluette en comparaison. L’humour perle sur les plaies des crimes de ces amants diaboliques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *