Mic Mac Adam, L'intégrale T4 – Le livre des cendres

Mic Mac Adam, L’intégrale
T4 – Le livre des cendres
Dessinateur Benn
Scénario : Luc Brunschwig, Sylvain Runberg
Editions Dargaud

 Présentation de l’éditeur:

À l’évidence, les aventures de Mic Mac Adam sont placées sous le signe du mélange des genres. Sous la plume de Luc Brunschwig, bientôt rejoint par Sylvain Runberg, le conte fantastique rencontre l’évocation historique. Le mélange des genres se retrouve également dans le trait d’André Benn, cocréateur de la série originelle avec Stephen Desberg. Le dessinateur prouve une fois de plus qu’un trait rond et dynamique, souvent synonyme de comique, peut parfaitement servir une histoire sombre, trempée dans le sang des tranchées, pourvu qu’on ait le talent ! Nous retrouvons avec plaisir les cinq tomes des Nouvelles Aventures de Mic Mac Adam sous forme d’une intégrale, qui fait suite aux trois intégrales des Premières Aventures de Mic Mac Adam.

Notre avis:

Début des années 2000, nous retrouvions avec plaisir les aventures de ce détective de l’étrange qu’est Mic Mac Adam avec au scénario non plus Stephen Desberg mais Luc Brunschwig. Le dessin de Benn répondait de façon extraordianire à la terrible question: « Peut-on proposer une histoire de féerie lorsqu’on dessine des gros nez ? » Et la réponse est oui. Oui, Brunschwig et Benn réussissent l’incroyable pari de nous plonger dans une histoire féerique qui respecte bien l’idée d’un peuple caché pas si gentillet que l’imagerie contemporaine tend à nous le faire croire. Ils ont la délicatesse d’utiliser la thématique en l’inscrivant dans une histoire assez sombre et habile. Même si le Petit Peuple n’est pas vraiment central, ce qui lui laisse sa part de mystère, son implication dans l’histoire est finement tissée et on y croit! Revisitant des épisodes de la première guerre mondiale, les auteurs s’amusent à y incruster nos petits amis et leur héros, Mic, sans jamais les égarer. Le ton est juste, précis. Le rythme est soutenu, sans temps mort. Les dialogues sont soignés et le dessin séduit par son dynamisme et sa justesse. Bref, vous l’aurez compris, pour moi, c’est un coup de coeur.

Richard Ely

Né en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J'ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l'université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen... En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d'encyclopédies, de livres, d'albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :