L’Elfe au dragon T1: les Maraudeurs d’Isuldain – Arthur Ténor – Seuil Jeunesse

Maraudeurs d’Isuldain
Elfe au dragon, t. 1
Arthur Ténor
Seuil Jeunesse
Publié le 5 mars 2009
Prix: 10 €

Présentation éditeur:
Son origine était un mystère, son alter ego une singularité, son caractère bien étrange pour un Sentinelle d’Oriadith… Il était l’Elfe au dragon, et il voulait savoir pourquoi.
Son origine était un mystère, son alter ego une singularité, son caractère bien étrange pour un Sentinelle d’Oriadith… Il était l’Elfe au dragon, et il voulait savoir pourquoi.

Pour la première fois de sa vie, Kendhil va rencontrer des humains. Sous la protection aérienne de Karlo, son dragon d’Hélion, il accompagne le doyen des elfes Sentinelles à Burgon, la cité des maîtres du fer. Lui qui rêvait de voyage et d’aventure, il ne va pas être déçu… ni ménagé par les événements.
Comment pourrait-il en être autrement, quand on tombe entre les mains des Maraudeurs d’Isuldain, puis entre les griffes des orques de l’Obscur ?
Le premier tome de la nouvelle série d’heroïc fantasy d’Arthur Tenor, L’Elfe au dragon.

Notre avis:
En choisissant d’humaniser au maximum le héros, non-humain puisque elfe, de son histoire, Arthur Ténor permet un rapprochement certain entre ses lecteurs et son héros. Ce premier tome fait l’impasse sur ce qui a amené Kendhil à choisir un dragon plutôt que les habituels alter-ego des Sentinelles que sont les aigles. En passant ici les détails de la jeunesse de Kendhil, l’auteur fait un autre choix judicieux: il laisse d’une part un joli voile mystérieux sur les origines de l’elfe, sur le lien qui le lie au dragon, ce qui enrichira à coup sûr les tomes suivants et, d’autre part, il plonge les lecteurs dans l’action sans attendre l’habituelle et longue introduction à un univers (ici réduite à 3 pages!). Les atouts de ce roman jeunesse ressortent de ces choix: un héros proche des ados-lecteurs, un rythme soutenu, des rebondissements multiples, la mise en place d’une toile de fond solide et qui promet bien du plaisir pour les suites. Le prochain tome étant attendu pour mai de cette année !

Richard Ely

Né en Belgique, j'ai passé toute mon enfance à Ellezelles, village sorcier. J'ai ensuite étudié les fées, elfes et lutins à l'université tout en croisant les chemins de Pierre Dubois, Claude Seignolle, Thomas Owen... En 2007, après avoir parcouru bien des forêts et des légendes, je crée Peuple Féerique. Spécialiste du folklore féerique, auteur d'encyclopédies, de livres, d'albums, je poursuis mon exploration de ce Petit Monde de Merveilles pour le partager avec vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez les fées !

Abonnez-vous pour ne rien manquer...

%d blogueurs aiment cette page :