Les Gnomes – Rien Poortvliet et Wil Huygen – Albin Michel

C’est un livre écrit dont la première édition remonte à 1976. A l’époque, les auteurs évoquant le Petit Peuple se faisaient encore timides et le ton était plutôt décalé, humoristique que se voulant aussi sérieux que certains ouvrages récents. Il faut dire que cela correspond assez bien à l’humeur des créatures de Féerie. Certes, il ne faut point trop s’en moquer non plus, au risque de se retrouver dans de très mauvaises postures…

Bref, Les Gnomes, illustré par Rien Poortvliet et écrit par Wil Huygen est un livre consacré à ces drôles de petits bonshommes aux chapeaux rouges et pointus, si célèbres dans les contrées du Nord de l’Europe et jusqu’en Sibérie. Les auteurs nous font le descriptif de leurs moeurs, us et coutumes, de leurs habitations, leurs vêtements, outils, etc. Véritable encyclopédie de la question des gnomes. Vision très hollandaise, cela s’entend. Normal pour un pays où les Kabouters sont aussi célébres et nombreux que les Korrigans en Bretagne.

Très intéressant, les petits contes rassemblés en fin d’ouvrages dont celui qui raconte l’idée originale de cette petite fille, amie de la Nature, et qui, se plaignant de l’absence de gnomes en sa maison, se mit à en réaliser un d’argile, le peindre pour le poser dans son jardin, juste devant une petite brouette de bois. Eh oui, voilà l’origine légendaire de nos bons « nains de jardin » censés amené la bonne grâce sur notre maison et nos récoltes. Pour l’histoire, la petite fille fut récompensée puisque les gnomes, intrigués, vienrent bientôt voir de plus près cette petite statue sympathique.

Autre information qui a capté notre attention, c’est le nom donné aux gnomes dans différents pays: Kabouter (Pays-Bas), Imp, Goblin (Irlande), Gnome, Kabouter (Belgique), Gnome (France), Heinzelmännchen (Allemagne), Tomte ou Nisse (Norvège), Tomtebisse ou Nisse (Suède), Nisse (Danemark), Gnomo (Italie), Gnom (Pologne), Tonttu (Finlande), Domovoi Djédoesjka (Russie), Kippec (Serbie), Djudjè (Bulgarie), Mano (Hongrie), etc.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *